Consultez nos informations actualisées sur la manière dont nous traitons l'impact du Coronavirus sur les voyages et la sécurité

Appelez-nous au:  +33 1 70 97 94 43

Nous contacter
Les volontaires de Projects Abroad donnent à un auto-entrepreneur local des cours de mathématiques au Sénégal

Comment nous utilisons la microfinance pour autonomiser les communautés défavorisées

Découvrez comment nos programmes de microfinance à l'étranger aident à l'autonomisation d'entrepreneurs dans les pays en développement.

Par Jonatan Durand | 11 mars 2020

Il n'est pas simple d'expliquer ce qu'est la microfinance. Le dictionnaire de Cambridge donne cette définition : "La microfinance est l'activité qui consiste à fournir des services financiers, tels que des micro-crédits, aux personnes pauvres ou aux nouvelles entreprises qui ne peuvent pas utiliser les services bancaires traditionnels, généralement dans les pays en développement".

De notre point de vue, la microfinance va bien au-delà d’un simple service financier. Chez Projects Abroad, nous l'utilisons comme un outil permettant d’autonomiser les entrepreneurs et les petites entreprises, en aidant les membres de communautés défavorisées à devenir plus indépendants financièrement. Nous fournissons des services financiers et allons même plus loin, en enseignant à nos bénéficiaires des choses comme :

  • Les mathématiques de base
  • Le marketing
  • La comptabilité
  • L’élaboration de business plan et de stratégies d’entreprise

Nous répondons ci-dessous à deux questions importantes, pour expliquer comment nous utilisons les possibilités de volontariat à l'étranger en matière de microfinance, comme un outil d'autonomisation des communautés défavorisées :

  1. Comment fonctionne la microfinance ?
  2. Quels sont les avantages de la microfinance ?
Deux volontaires sur une mission de volontariat en microfinance à l'étranger avec un bénéficiaire au Sénégal.

1. Comment fonctionne la microfinance ?

Nous menons des projets de microfinance en Asie et en Afrique. Ils se déroulent sous la forme de stages en microfinance à l'étranger, parfaits pour les étudiants intéressés par le monde des affaires et la finance. Ces projets sont également ouverts aux volontaires professionnels, expérimentés dans des domaines comme la finance, le marketing ou encore la comptabilité, et qui recherchent des opportunités de volontariat à l'étranger. 

Nous distribuons des prêts pour de nombreux bénéficiaires sélectionnés dans différentes communautés dans le besoin, à travers le monde. 

En Tanzanie, nous travaillons exclusivement avec des femmes issues de milieux défavorisés, qui ont besoin de prêts pour développer leur micro-entreprise et contribuer aux revenus de leur famille. Au Sénégal, nous travaillons avec d'anciens enfants des rues (connus sous le nom de Talibés) pour les aider à s'assurer un avenir stable grâce à la création de micro-entreprises. 

Le Cambodge est un excellent exemple de pays pouvant tirer des bénéfices majeurs de projets de microfinance. Dans de nombreuses communautés cambodgiennes, il existe peu d'opportunités d'emploi. Les habitants doivent donc se tourner vers l’auto-entreprenariat pour subvenir aux besoins de leur famille. 

Ces entrepreneurs, qui sont en majorité des femmes, se battent pour que leurs micro-entreprises prospèrent. Ils n'ont généralement pas de compte bancaire parce qu'ils vivent trop loin de la ville, ou n'ont pas les documents requis pour en ouvrir un. En plus d'être financièrement instables, ils ont du mal à obtenir un prêt. 

D’expérience, nous savons que la microfinance peut faire tomber les barrières et donner aux entrepreneurs les outils et les connaissances dont ils ont besoin pour développer leur activité. Nous y parvenons de la manière suivante :

Nous accordons des prêts à taux zéro à des bénéficiaires que nous sélectionnons au préalable

Nous menons des entretiens avec les bénéficiaires potentiels dans le cadre du processus de sélection. Pour pouvoir bénéficier d'un prêt, les candidats doivent :

  • Avoir une adresse permanente
  • Avoir un numéro de téléphone
  • Être libre de toute dette

En partant de là, notre équipe utilise un système de notation basé sur différents critères tels que la qualité de leur business plan, leur réputation dans la communauté et leur situation économique actuelle. Cela nous donne une meilleure idée des entrepreneurs avec lesquels nous pouvons travailler. 

Prenons l'exemple du Cambodge. Nous y travaillons en partenariat avec une ONG locale, Khemara, car elle a une grande connaissance des communautés défavorisées et de leurs besoins. En 2019, nous avons accordé 47 prêts sans intérêt de 120 $ à des entrepreneurs locaux en situation de pauvreté. 

Ils vivent pour la plupart dans la communauté rurale de l’île de la Soie à Phnom Penh, et gagnent généralement leur vie en vendant de la nourriture, des boissons, des légumes, des vêtements ou des produits de beauté. L'obtention de ces micro-crédits leur a permis d'élargir ou de diversifier leur offre de produits ou de services, afin d'augmenter leurs ventes et leurs revenus.

Un volontaire à l'étranger donne une présentation sur l'épargne aux bénéficiaires du projet microfinance au Cambodge

Nous prodiguons des formations commerciales

Le prêt à taux zéro n'est qu'un point de départ. Ensuite, nous aidons également les entrepreneurs à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour réussir à long terme. Notre programme de prêt dure typiquement 24 semaines. 

Notre équipe donne des conseils et un encadrement personnalisé à chaque chaque bénéficiaire, en fonction de ses besoins. Il peut s'agir, par exemple, d'une formation à la comptabilité pour les tisserands ou d'un cours de mathématiques de base. Comme chaque bénéficiaire a sa propre activité, des connaissances, compétences et des besoins différents, il est utile d'avoir des stagiaires et volontaires spécialisés dans différents domaines pour les aider. 

La barrière linguistique entre nos volontaires, stagiaires et les bénéficiaires peut être difficile à surmonter, mais notre équipe locale est toujours là pour faciliter la communication. Ils seront toujours heureux de traduire vos conseils lorsque vous en aurez besoin au Cambodge ou ailleurs.  

Les nouveaux bénéficiaires reçoivent toujours une session de formation initiale avant de signer leur contrat et de recevoir leur prêt. Nous leur donnons un rappel sur le fonctionnement du prêt et des remboursements, et leur prodiguons des informations utiles en matière de comptabilité, marketing et épargne. 

Notre équipe microfinance interroge également chaque bénéficiaire à mi-parcours du programme de prêt afin d'évaluer l'évolution de leur activité. En fonction de leurs résultats, nous pouvons leur fournir un soutien et des conseils supplémentaires si nécessaire. 

Un groupe de stagiaires en micro-finance au Cambodge fait don d'une glacière à une bénéficiaire de l'île de la Soie

Nous fournissons des ressources supplémentaires adaptées aux besoins des bénéficiaires

Avec l’aide de Khemara au Cambodge, nous menons aussi plusieurs initiatives visant à donner des ressources supplémentaires aux bénéficiaires. Avec la contribution financière de nos stagiaires de l'Union College aux États-Unis, par exemple, nous avons fait don d'une glacière à une vendeuse de 70 ans afin qu'elle puisse transporter plus de produits sur le marché. Cela lui a facilité la vie, car elle vit loin de son lieu de travail. Cela lui a également permis de stocker plus de fruits et de légumes en améliorant, in fine, ses revenus. 

Nos stagiaires et nos volontaires peuvent également utiliser leurs talents pour créer des outils marketing tels que des cartes de visite et des affiches. Beaucoup de bénéficiaires n'ont pas accès à internet ou à des logiciels pour en produire. Cela peut ainsi aider des propriétaires de salons et autres vendeurs de produits alimentaires à promouvoir leur entreprise et leurs produits. 

Pendant leur projet en microfinance, nos stagiaires et nos volontaires peuvent également mettre la main à la pâte. Ils aident parfois les bénéficiaires pour différentes tâches comme la décoration d'un magasin ou la récolte de gingembre dans une ferme. En leur prêtant main forte, ils gagnent aussi un aperçu du travail et du dévouement nécessaires à la gestion d'une entreprise !

Nous suivons les progrès des bénéficiaires

Une partie importante du programme est le remboursement du prêt. Notre équipe rend visite aux bénéficiaires une fois toutes les deux semaines pour récupérer une petite partie du remboursement du prêt. Dans le même temps, nous collectons aussi leurs économies, que Khemara dépose à la banque pour eux. 

A la fin du programme, nous leur rendrons l’intégralité de leurs économies en espèces. Ce suivi encourage les bénéficiaires à gérer correctement leur argent, ce à quoi ils ne sont pas toujours habitués. Le remboursement du prêt dans les délais sera également pris en compte si un bénéficiaire souhaite demander un deuxième prêt.

Ce processus permet également à notre équipe microfinance de suivre les progrès économiques ou les difficultés rencontrées par les bénéficiaires, tout au long du programme. Ils peuvent ainsi recevoir un soutien supplémentaire adapté si besoin.

2. Quels sont les avantages de la microfinance ?

Les avantages de la microfinance sont nombreux. Nous les passons en revue ci-dessous.

Bénéficiaire, vendeuse avec des volontaires de Projects Abroad en stage de micro-finance

Avantages pour les bénéficiaires 

Avec l'exemple de notre projet de microfinance au Cambodge, nous avons passé en revue les différents avantages de la microfinance pour nos bénéficiaires. Voici un récapitulatif des raisons pour lesquelles la microfinance leur est bénéfique :

  • Elle leur donne un meilleur accès au crédit. Nous donnons aux bénéficiaires issus de milieux défavorisés le capital dont ils ont besoin pour investir dans leur entreprise (ou la lancer) et augmenter leurs revenus.
  • C'est une bonne alternative aux produits bancaires traditionnels. Contrairement aux banques traditionnelles et même à certaines institutions de microfinance, le micro-crédit que nous accordons à nos bénéficiaires est sans intérêt. Il réduit le stress lié au défaut de paiement du prêt et encourage les petits entrepreneurs à investir dans leur entreprise.
  • Elle encourage l'épargne. Avec un prêt à rembourser, les bénéficiaires sont plus susceptibles de gérer leur argent avec plus de prudence. Dans le cadre du programme de microfinancement, nous nous assurons qu'ils commencent à épargner tout en augmentant leurs revenus.
  • Elle facilite des investissements futurs. L'aide que les bénéficiaires reçoivent leur permet souvent d’entrer dans un cycle vertueux. Lorsqu'ils augmentent leurs profits et qu'ils remboursent leur microcrédit dans les délais, il est probable qu'on leur accorde un deuxième prêt pour continuer à investir dans leur entreprise.
  • Elle soutient le développement de la communauté. Lorsque les auto-entrepreneurs des zones défavorisées développent leur entreprise et leurs revenus, c’est aussi positif pour les personnes qui les entourent. Ils seront en mesure de dépenser plus d'argent au sein de leur communauté pour subvenir aux besoins de leur famille et participer davantage à l'économie locale.

En plus de l’accompagnement de notre équipe en microfinance, ces avantages contribuent à un développement économique local.

 

Chea Kim Phally est l'une des entrepreneuses que nous accompagnons depuis 2017. Veuve, elle ne peut compter que sur sa boutique pour faire vivre sa famille de 10 enfants. Avant le premier micro-crédit que nous lui avons accordé, elle vendait des boissons et des snacks à proximité d'une pagode sur l’île de la Soie. Sa clientèle était principalement composée d'élèves d'une école voisine. Son activité était stable et elle arrivait à vendre ses produits tous les jours. Cependant, elle gagnait à peine sa vie, avec seulement environ 5 $ de bénéfice par jour. 

J'ai pris contact avec Projects abroad et Khemara en 2017. Ils m'ont accordé deux micro-crédits depuis.

J'ai utilisé le premier prêt principalement pour augmenter mes stocks et acheter des produits comme de la mangue et des sodas. J'ai utilisé le reste de l'argent pour acheter une table, des chaises et des glacières pour stocker les boissons. Cela m'a permis d'augmenter mes ventes grâce à une plus grande gamme de produits, et à la capacité de répondre totalement à la demande de mes clients. J'ai réussi à doubler mes bénéfices (10 à 12 $) et à attirer de nouveaux clients grâce à cet investissement initial.

J'ai ensuite pu demander et obtenu un second prêt. J'ai dépensé cet argent pour acheter un pressoir à jus de canne à sucre. Cela m'a donné un avantage compétitif car j'étais la seule à vendre du jus de canne à sucre à l'époque. Mes ventes ont augmenté de façon spectaculaire, jusqu'à ce que d'autres vendeurs ne m’imitent. 

Lorsque j'aurai fini de rembourser mon deuxième prêt, je pense en demander un troisième pour répondre à la demande accrue pendant les festivités du nouvel an khmer. Beaucoup de gens visiteront les temples près de ma boutique et ce sera une bonne occasion d'augmenter mes ventes. J'aimerais aussi introduire de nouveaux produits, comme le pain, et rénover le toit de ma boutique. Les stagiaires de Projects Abroad travaillent déjà avec moi pour rendre ma boutique plus attrayante esthétiquement

Avantages pour les stagiaires et les volontaires

Nos stagiaires et bénévoles en microfinance sont impliqués dans chaque étape du programme de prêt pour soutenir les entrepreneurs. Ils peuvent ainsi :

  • Acquérir une expérience professionnelle pratique dans un cadre international 
    Découvrir comment la microfinance fonctionne dans le monde réel
    Mieux comprendre l'environnement des micro-entreprises dans les pays en développement

Ce que j'ai le plus apprécié dans ce projet, c'est l'immersion culturelle, le fait que nous ne nous contentons pas d'accorder des prêts aux bénéficiaires, mais que nous nous impliquons aussi complètement dans leur entreprise. Nous les accompagnons du début à la fin. Nous les aidons aussi pour des choses qui n'ont pas de rapport avec le prêt, comme les ressources et la formation. Nous apprenons à les connaître, eux et leur entreprise. Cela m'a permis de mieux comprendre le fonctionnement des petites entreprises dans les zones rurales, ce qui me sera aussi utile pour des projets de microfinance dans d'autres pays en développement comme l’Inde, d’où je viens". - Mehak, Microfinance au Cambodge

 

Vous souhaitez participer à l'un de nos programmes de volontariat en microfinance à l'étranger ? Nous proposons des projets :

Nous proposons également un projet de microfinance en chantier jeunes au Cambodge, spécialement conçu pour les 15-18 ans.

Partager cet article :

N'oubliez pas de partager nos actions et de laisser votre avis sur Facebook !

Nos accréditations