Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire MyProjectsAbroad

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Costa Rica par Elina Desport-Malguy

vElina en mission humanitaire au Costa Rica Elina avec les enfants de la garderie Elina dans la garderie où elle a travaillé au Costa Rica

Après un premier voyage au Mexique l’année dernière en mission humanitaire avec Projects-Abroad, j’ai décidé l’été 2014 de renouveler l’expérience à Heredia, au Costa Rica.

J’ai choisi le même type de mission : en humanitaire, mais avec des enfants plus grands : entre 2 ans et 6 ans. Je travaillais au CEN CINAI de San Joaquin tous les jours (sauf les weekends) de 8h à 15h. C’est une garderie gérée par le gouvernement, qui accueille des enfants de mères célibataires pour leur permettre de travailler ou des enfants venant de familles défavorisées. Il y avait environ 35 enfants le matin et 35 l’après-midi, divisés en deux groupes. Certains restaient toute la journée, d’autres une demi-journée, en fonction du travail de leur parents ou de leurs horaires d’école.

Mon rôle était d’aider les maîtresses à s’occuper des enfants et on n’était pas trop de trois ! Au centre, les enfants apprennent à respecter les règles d’hygiène (lavage des main et des dents), à partager les jouets, à manger tous seuls etc… Chez eux, beaucoup sont livrés à eux-mêmes, ils n’ont même pas 6 ans et traînent déjà dans la rue. Ici, le personnel et les volontaires les encadrent, et leur donnent l’amour et l’attention dont ils ont besoin.

Outre les règles de vie, les maîtresses organisent souvent des activités : chasses aux trésors, danse, chant…J’ai pris grand plaisir à danser et chanter avec eux, je leur ai peint les mains pour les cartes de fête des mères, puis nous avons répété chaque jours la chanson afin d’être au point pour le jour J !

Les enfants sont curieux et volontaires pour toutes sortes de d’activités. Il n’y avait pas assez de dessins pour tout le monde quand je suis arrivée, je devais les décalquer et cela prenait du temps. Alors, le lendemain je suis revenue avec plusieurs cahiers de coloriages, ils m’ont tous sauté au cou ! Ils étaient ravis ! Avoir chacun un dessin à colorier et des autocollants en guise de récompense, cela signifiait beaucoup pour eux. Ils se contentent de peu et les voir heureux nous rend heureux, on se sent utile, on est content de leur faire plaisir et ils nous le rendent bien ! Il y en a toujours un pour nous faire un câlin, ou nous solliciter pour lire une histoire. Leur innocence et leur sincérité m’ont beaucoup fait rire : « Maîtresse Elina…tu es décoiffées » -haha- « ah bon ? La prochaine fois j’emmènerai un peigne et tu me coifferas ? » « Oui, d’accord, n’oublie pas ! » M’a-t-il répondu. J’ai passé de très bons moments avec eux, ils débordent d’énergie et nous transmettent leur joie de vivre. Avec les plus grands, j’ai joué du ukulélé, nous avons chanté ensemble une chanson connue en espagnol, c’était totalement improvisé, ils ont adoré, j’en garde un très bon souvenir !

Je devais aussi aider le personnel à servir les repas, faire des photocopies, nettoyer des meubles, coller des affiches sur la prévention contre les moustiques tigres pour en informer les parents…Je ne m’ennuyais jamais ! Que ce soit pour les maîtresses, ou les enfants, il y avait toujours quelque chose à faire. Le centre a besoin des volontaires car le gouvernement n’a pas assez d’argent pour payer plus de personnel.

Ma famille d’accueill était très gentille et attentionnée, ils m’ont tout de suite mise à l’aise et il y avait toujours une bonne ambiance dans la maison. L’équipe locale de Projects-Abroad était aussi super sympa. Les premiers jours, ils m’ont fait visiter la ville et m’ont montré comment utiliser les transports en communs. Ensuite, ils passaient régulièrement vérifier que tout se passait bien pour moi au centre comme dans ma famille et étaient à notre disposition pour toutes questions ou problèmes quelconques. Ils faisaient en sorte que les volontaires qui viennent du monde entier se rencontrent. Cela nous permettait d’organiser des sorties pendant les weekends.

J’ai adoré ces 5 semaines passées au Costa Rica, les costariciens sont très accueillants et mon travail avec les enfants du CEN CINAI a été pour moi une expérience inoubliable !

Elina Desport-Malguy

Ce témoignage est basé sur l’expérience unique d’un volontaire à un certain moment donné. Nos projets s’adaptent constamment aux besoins locaux, ils évoluent au fur et à mesure que des volontaires s’impliquent et s’adaptent aux saisons, ainsi votre expérience sur place pourra être différente de celle décrite ici. Pour en savoir plus sur cette mission, vous pouvez consulter la page de ce projet ou bien contacter l’un de nos conseillers de volontaires.

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲