Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Médecine vétérinaire et soins animaliers, Argentine par Mélanie Bourdu

Groupe de singes dans le centre de réhabilitation Mélanie en soins animaliers en Argentine Milieu de vie des singes hurleurs Mission animalière dans la pampa argentine Mission Soins animaliers en Argentine  réhabilitation des primates Sauvegarde des singes-hurleurs en Amérique Latine

Depuis toute petite, je rêve de vivre parmi les animaux et de voyager, il m'aura fallu 19 ans pour commencer à accomplir ce rêve. Cela faisait un an que je m’étais enfin décidée à partir mais avec les études pas facile... J'avais déjà repéré Projects Abroad pour cela mais je voulais partir en Afrique du Sud faire de l'écovolontariat.

Cette année, je suis finalement partie mais pour l'Argentine. J'ai toujours aimé la langue espagnole qui, je trouve, est la plus belle langue du monde et je souhaitais également découvrir ces animaux qui nous sont si proches, les singes.

C'est donc le 7 Avril que je me suis envolée pour l'Amérique du Sud. La plus grosse difficulté que j'ai rencontrée et que je redoutais avant mon départ, la barrière de la langue ! J'ai un niveau scolaire d'anglais et d'espagnol c'est-à-dire pas très bon et quand je me suis retrouvée devant des personnes qui ne parlaient pas français c'était très dur. Comme si je n'avais jamais fait d'anglais et d’espagnol de ma vie ! C'était vraiment horrible pour moi ! Malgré cela, grâce à Irene (qui travaille pour Projects Abroad), j'ai réussi à arriver au refuge.

Au refuge, il y a un soigneur permanent et une autre qui vient à chacune de ses vacances (elle est étudiante). Et bien sûr, Alejandra Juarez, la directrice du refuge. Elle ne parle qu’espagnol mais les deux soigneurs parlent aussi anglais.

Pendant mon mois là-bas, il y a eu au total 2 Allemands, 2 Canadiennes, 1 Norvégienne, 3 Américains, une Australienne et 7 Danoises et malheureusement pour moi qui était perdue aucun Français. Tous parlaient anglais couramment et très peu d'entre eux parlaient espagnol (4 de mémoire seulement).

Les deux premières semaines étaient très dures socialement parlant, je ne parlais presque pas car je n'arrivais pas à m'exprimer et du fait que je ne comprenais pas les autres ne me parlaient pas beaucoup non plus. Au bout de deux semaines, je commençais à être plus à l'aise et mieux communiquer (avec d'énormes fautes de langues, heureusement que mes profs ne m'entendaient pas !)

La vie au refuge : Il y a une maison avec deux chambres, une avec 6 lits, l'autre 3. Il y a de l'électricité mais pas de réseau téléphonique car le centre est basé dans les montagnes. La température y est également plus fraiche. L'eau au refuge est potable (attention à toujours bien vous renseignez avant d'en consommer !) mais pour prendre sa douche soit vous la faites à l'eau froide, soit il faut faire un feu dans une sorte de petite cheminée pour avoir de l'eau chaude. C'est ce qui a été le plus dur pour moi, l'hygiène mais surtout pour laver mon linge !

Une fois par semaine, après le boulot, on se rendait en ville (25 minutes en taxi) pour aller au supermarché, au cybercafé, etc.

Activités du refuge : Tous les jours, on avait des tâches différentes parmi lesquelles :

  • amener des branchages aux groupes de singes dans la forêt
  • préparer à manger aux singes
  • nettoyer le lieu où dorment les jeunes
  • surveiller les jeunes
  • donner à manger aux chiens
  • nettoyer les cages des chiens et les promener
  • nettoyer la salle commune
  • nettoyer la "cuisine des singes" (où on prépare toute la nourriture pour les animaux)
  • nettoyer les toilettes et la douche
  • donner à manger aux pumas
  • donner à manger aux capucins
  • vérifier que tous les lamas sont dans leur enclos
  • et pour les personnes qui parlent un peu espagnol, vous pouvez accompagner les touristes pour présenter un groupe de singes (le groupe 2).

Je ne suis partie qu'un mois mais je retourne au refuge le 2 juillet pour 5 semaines. Cette fois, j'aimerai améliorer mon anglais et mon espagnol et du coup communiquer plus et apprendre d'avantage sur les singes, la vie argentine etc. Ce voyage me confirme que je ne resterai pas toute ma vie en France. Cela fait 2 mois que je suis rentrée, et je suis toujours un peu là-bas malgré tout.

Malgré la barrière de la langue, cette expérience reste inoubliable avec un enrichissement personnel énorme. On est complètement dépaysé, on apprend à vivre autrement, aucun jour ne ressemble à un autre, c'est un lieu magnifique et on y rencontre des personnes formidables. Si vous avez besoin de toutes ces choses, que vous êtes passionnés par les animaux et friands de langues étrangères à la vôtre, n'hésitez plus, partez !

Mélanie Bourdu

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲