Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Journalisme - Journalisme général, Afrique du Sud par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Journalisme et cours d’anglais, Afrique du Sud, par Vincent Girard

Je m’appelle Vincent Girard, je suis français et j’ai décidé de partir en Afrique du Sud avec Projects Abroad dans le cadre du projet d’anglais et de journalisme. En juin 2009, je venais de terminer mes études de journalisme. Besoin d’un break, d’aller voir ailleurs avant de trouver un travail un France. J’ai choisi l’Afrique du Sud et Cape Town pour une première expérience du continent africain. Auparavant, j’étais déjà parti en Allemagne en 2007 en tant que professeur de français à Hanovre. Expérience enrichissante, mais la ressemblance entre l’Allemagne et la France m’avait laissé quelques regrets. Je voulais découvrir une autre culture, une autre façon de faire, de penser, mais je me suis rendu compte que nos deux pays sont sensiblement les mêmes.

Après mes trois mois passés en Afrique du Sud, je peux dire que mes attentes ont été comblées. Tout d’abord, j’ai pu rencontrer grâce à Projects Abroad des volontaires venus de tous les coins de la planète. J’ai ainsi discuté avec pas moins de 27 volontaires issus de pays différents. Quel enrichissement sur le plan humain ! Ce ne sont pas simplement des personnalités différentes que j’ai rencontrées, j’ai pu apprécier les différentes cultures de chaque volontaire rencontré. Si mes trois mois se sont passés en Afrique du Sud, c’est un échantillon du monde que j’ai trouvé dans ce pays.

Mon projet d’anglais est évidemment loin des cours traditionnels de langue que l’on a en Europe. Oubliez les devoirs à la maison, les règles de grammaire et les verbes irréguliers à apprendre par cœur. Ici, vous parlez chaque jour avec votre voisin et vous enrichissez chaque jour au niveau de la langue, mais également sur le plan humain. J’ai ainsi pu découvrir un petit bout de Corée du Sud en parlant avec Gisèle, j’ai pu mieux apprécier les principes de l’Islam avec Mohamed d’Arabie Saoudite, j’ai découvert un pays sur lequel je ne savais rien en parlant avec Saïd de l’Erythrée. C’est d’ailleurs grâce au cours d’anglais que j’ai pu rencontrer de nombreuses personnes qui sont devenues des amis après quelques semaines. Ainsi, je pars dans quelques jours mais je sais déjà que j’aurai du mal à laisser Tony, Raïssa, Christian, David et Tania ici, comme j’ai eu du mal à voir partir Cathy, ma roomate autrichienne. Mes amis congolais m’ont également montré un autre côté de l’Afrique. Ils m’ont fait découvrir ce continent que je croyais connaître par leur personnalité et leur culture. Désormais, je sais que j’irai voir un jour le Congo.

Pendant mon séjour à Cape Town, j’ai également pu exercer ma passion et ce qui sera également mon métier. J’ai ainsi participé pendant deux mois au projet de journalisme. J’ai pu apprécier les méthodes bien différentes entre les anglo-saxons et les latins. Ici, c’est à vous de prendre l’initiative, de proposer des idées de reportages, d’imaginer des angles originaux pour vos articles. On vous encouragera, on vous guidera dans votre projet, mais c’est toujours vous qui devrez faire le premier pas. Bref, c’est une méthode qui encourage l’initiative personnelle et elle me servira certainement pour ma carrière future.

Outre ces projets avec Projects Abroad, j’ai également pu découvrir le pays fantastique qu’est l’Afrique du Sud. En participant à un tour des vins en vélo dans la Frenshoek Valley, en découvrant les beautés sauvages du Cap de Bonne Espérance et du Cape Point. J’ai aussi découvert la Namibie grâce à un Safari sublime d’une semaine entre Cape Town et Swakopmund. J’ai pu mieux apprécier l’histoire de ce pays en me rendant à Robben Island et au musée militaire du château de Good Hope. J’ai découvert la vie quotidienne en Afrique du Sud en m’intégrant dans ma famille d’accueil. J’ai été ému par la gentillesse des enfants dans les crèches des townships.

Bref, j’ai pu découvrir de mes propres yeux ce pays et cela n’a pas de prix. Je crois aujourd’hui et encore plus qu’avant que le chanteur belge Jacques Brel avait entièrement raison quand il disait « il faut aller voir ».

Vincent Girard

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲