Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Cours de langues - Cours de roumain, Roumanie par Marjolaine Brabander

Cours de langue, Roumanie par Marjolaine Brabander

Cours de langue, Roumanie par Marjolaine Brabander

Cours de langue, Roumanie par Marjolaine Brabander

Cours de langue, Roumanie par Marjolaine Brabander

Cours de langue, Roumanie par Marjolaine Brabander

En avril 2011, j'ai décidé de partir en Erasmus en Roumanie pour un an. Étant donné que les cours étaient en roumain il me fallait trouver un stage pour apprendre la langue roumaine, de préférence en Roumanie et dans une famille d'accueil : je voulais en apprendre plus sur le mode de vie des Roumains avant de commencer les cours à l'Université d'Architecture et d’Urbanisme Ion Mincu. J'ai donc cherché par internet et ai finalement choisi de partir avec Projects Abroad, au vu des avantages que m'offraient cet organisme : le prix comprenait l'ensemble des services sur place, tout était organisé et je pouvais loger dans une famille d'accueil de confiance.

J'ai donc pris l'avion pour Bucarest le 28 août. A mon arrivée, un membre de Projects Abroad m'attendait pour m'emmener à Brasov en voiture. A ma surprise, sur le trajet j'ai fait la rencontre d'une autre volontaire venue du Japon. A Brasov, j'ai été conduite chez la famille d'accueil, où j'ai rencontré la famille d'accueil (absolument charmante !) et l'autre volontaire avec qui j'allais partager ma chambre. Le temps de poser mes affaires, et nous étions parties à la rencontre d'autres volontaires pour une soirée mémorable !

Le lendemain, je revoyais la volontaire japonaise avec qui nous avons fait un karaoké et parlé (j'apprends le japonais), ce qui fut une très bonne surprise pour moi (j'aime beaucoup le japon, et je ne m'attendais pas du tout à vivre une telle expérience ici !).

Puis tout s'est enchainé : les cours de roumain, l'intégration à la vie de la famille, les sorties avec les autres volontaires,...

Ce que j'en retiens est une formidable expérience : les membres locaux de Projects Abroad avaient souvent des propositions d'activités (ainsi ai-je été à un cours de Salsa, à la patinoire... On a même fêté un anniversaire !). Les autres volontaires étaient toujours plein d’entrain pour des visites, des sorties,... Un week-end nous partions pour Sighisoara, jolie ville médiévale, une autre fois pour Poiana Brasov et ses hautes montagnes, quand nous ne visitions pas Brasov qui est pleine de beaux bâtiments moyenâgeux (la Biserica Neagra, les tours Blanche et Noire, l'ancienne muraille et ses bastions, la citadelle, les musées,...). Sans compter l'Oktoberfest (eh oui, cette partie de la Roumanie a été habitée par des Allemands !), et les sorties pour manger un bout le soir, dire au-revoir à ceux qui partaient ou aller voir des concerts...

Quant à la famille d'accueil, j'ai été de bonnes surprises en bonnes surprises ! J'y ai été totalement intégrée. L'une de leurs filles devait célébrer son mariage : j'ai pu participer à un barbecue, à l'enterrement de vie de jeune fille, puis au mariage ! Celui-ci ayant eu lieu à Bran, la famille avait réservé une maison d'hôte où nous avons dormi car les cérémonies et festivités se sont déroulées sur trois jours ! L'occasion d'aller au passage visiter le château de Bran (connu aussi comme le château de Dracula... Même s'il n'a rien de très effrayant – il est en fait très agréable à visiter, plein de lumière, fait de bois et de murs blancs). Autant dire que la séparation a été difficile...

Côté cours de roumain, j'ai pu progresser en un mois au point de pouvoir me débrouiller dans les situations courantes... Et la professeure, avec qui je me suis très bien entendue, m'a appris d'autres choses que le roumain sur la Roumanie : elle m'accueillait souvent avec des spécialités comme le brânza (fromage roumain), des brioches, des biscuits Eugénie (propres à la Roumanie)... D'autre part, elle m'a fait découvrir quelques musiques roumaines, et m'a aussi parlé de la période communiste (sujet pour le moins douloureux ici, d'après ce que j'ai pu en voir...).

Afin d'expérimenter ce que j'apprenais, nous sortions en ville acheter à manger, un ticket de bus... J'ai même été invitée à son école afin d'échanger avec ses élèves, tant pour mon roumain que pour leur français, ce qui fut une expérience unique ! Et plusieurs fois j'ai été invitée au restaurant pour un goûter avec ses élèves du soir. Du coup nous échangions des impressions sur les langues et nous nous entraidions (eux pour mon roumain et moi pour leur français...).

En définitive, ce fut une expérience pleine et unique, et je pense retourner à Brasov avant la fin de l'année pour revoir tous ces gens formidables (même si les autres volontaires sont repartis...). J'en garde un très bon souvenir !

Marjolaine Brabander

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲