Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Cours de langues - Cours d'anglais, Jamaïque par Ingrid Verhaeghe

Hommage à Pauline Mission bénévole enseignement dans les Caraïbes Pauline, enseignante volontaire en Jamaïque Projet d'alphabétisation en Jamaïque Action de solidarité dans les iles des Caraïbes Apprendre l'anglais en Jamaïque Cours d'anglais en pays anglophone Immersion culturelle en famille d'accueil en Jamaïque

Comment résumer, en quelques paragraphes, l'une des plus belles expériences de ma vie? Cette expérience n'a fait qu'accentuer mon désir de devenir professeur des écoles et surtout, a été parmi l'un des plus beaux témoignages d'amour de toute ma vie! Là-bas, j'y ai trouvé la définition du bonheur.

Au cours de ma troisième et dernière année de licence de Langues Etranges Appliquées (LEA), je réfléchissais d'ores-et-déjà à ce que je souhaitais faire après l'obtention de cette dernière. Continuer les études? Pas tout de suite! Depuis un long moment, je cultivais le rêve de voyager à travers le monde sur le long terme.

Ma licence m'avait déjà habituée à voyager, mais pour des périodes courtes (d'un mois à quatre mois). Je souhaitais donc partir pour une plus longue durée et surtout acquérir de l'expérience dans le domaine de l'enseignement avant d'entrer à l'IUFM à mon retour. Un an de préparatifs, 4 destinations au programme et me voilà partie en Jamaïque pour 3 mois, première (grande) étape de mon périple! Un mois de cours de langue et deux mois de mission enseignement.

La vie d'un volontaire en Jamaïque est rythmée par le raggae, les rastaman, les "waagwaan", le "jerk chicken", "Ackee & Saltfish" mais surtout par la bonne humeur quotidienne. L'équipe locale est très sympa et organise de nombreux évènements réunissant tous les volontaires en provenance des quatre coins du monde. Par ailleurs, le fait de séjourner dans une famille d'accueil jamaïcaine est une véritable richesse. J'ai eu la chance d'avoir une famille en or avec qui je garde toujours une très bonne complicité! En particulier mon "pupa"! Pas d'inquiétude, vous vous y sentirez comme à la maison! (Si ce n'est mieux!)

Fraîchement diplômée d'une licence de langues étrangères appliquées (LEA), je souhaitais mettre à profit mes compétences linguistiques en travaillant à l'étranger avant d'entamer mon master. J'ai donc fait le choix de partir 3 mois en Jamaïque pour acquérir une nouvelle expérience professionnelle dans le domaine de l'enseignement et perfectionner mon niveau d'anglais, en particulier la prononciation.

 

Cours de langue

Sur les 3 mois passés en Jamaïque, j'ai décidé de consacrer le premier mois à des cours intensifs d'anglais, pour me préparer à ces longs mois à vadrouiller à travers le monde et bien sûr, afin d'être plus confiante dans mon rôle de professeur. Familière avec les cours de langues, je savais à quoi m'attendre. Cela dit, loin de l'image des cours dispensés à l'université, ces cours m'ont permis de me concentrer sur des points spécifiques tels que la prononciation et le champ lexical lié à l'enseignement.

Les cours avaient lieu dans la salle dédiée aux volontaires, une pièce spacieuse disposant de tout le matériel nécessaire. J'avais le privilège d'avoir une professeure rien que pour moi, ce qui m'a permis de me focaliser sur mes points faibles, un objectif difficile à atteindre lorsque l'on se retrouve dans un groupe. Dans la mesure où je travaillais sur un projet d'enseignement les deux mois suivants, nous avons concentré les leçons sur ce sujet. (Champ lexical, révision de grammaire de base, préparation d'éventuelles leçons). Au-delà de l'aspect 'théorique', le fait d'avoir une professeur jamaïcaine m'a également permis d'apprendre d'innombrables choses à propos de la culture jamaïcaine. (Du général en passant par les problèmes de société actuels, l'enseignement, la culture rasta... Et j'en passe!)

Désirant moi-même devenir professeur, ses conseils m'ont été et me sont toujours d'une aide précieuse. Je me suis si bien entendue avec ma professeur qu'elle est, à ce jour, devenue une amie proche avec qui je suis toujours en contact bien évidemment! Il faut effacer de son esprit l'image purement "théorique" des cours de langue. Il s'agit d'une véritable ouverture d'esprit, la découverte d'une nouvelle culture sous tous ses aspects, pour résumer, une expérience enrichissante et non pas une corvée! (Bon, il y avait des devoirs bien évidemment mais le tout sans pression et avec motivation!).

En un mois, j'ai donc atteint les objectifs que je m'étais fixée et mon aisance à parler anglais s'améliorait de jour en jour, en particulier en pleine immersion sur mon lieu de travail ou au sein de ma famille d'accueil. C'est pourquoi je conseillerais à tout le monde de toujours combiner ces cours de langue avec un autre projet, afin d'augmenter les chances de pouvoir pratiquer la langue. Comme vous pouvez le deviner, l'anglais étant la langue officielle avec le patois, les opportunités de parler anglais étaient omniprésentes. Plutôt devrais-je le formuler dans l'autre sens: les opportunités de parler français étaient... inexistantes! (Il n'y avait pas d'autres volontaires francophones au cours de ma mission en Jamaïque).

La pratique était donc incessante, du matin au soir! Prendre le taxi pour se rendre sur le lieu de travail, les cours avec enfants/étudiants jamaïcains, se rendre au supermarché, rencontrer des amis au centre-ville, les médias, l'équipe locale de Projects Abroad, les repas en famille avec la famille d'accueil et les conversations interminables à propos de tout et de rien... Le rêve pour toute personne désirant améliorer son niveau en langue!

Selon moi, les cours d'anglais en Jamaïque sont destinés à tous les niveaux. Des débutants aux plus avancés, qu'importe, les leçons seront basées sur votre niveau et les progrès sont garantis. Ayant moi-même un niveau très avancé, j'ai su trouver mon bonheur, alors pourquoi pas vous?

 

Mission enseignement

Mon projet principal à Mandeville était un projet d'alphabétisation (Community Literacy Project) destiné à un public adulte dans un ghetto jamaïcain : Greenvale. Organisé en cours individuels, ces cours d'alphabétisation s'orientaient autour de deux pôles : Literacy et Numeracy ayant chacun 4 niveaux distincts (du niveau débutant au niveau le plus avancé). Etant la seule personne travaillant sur ce projet, j'avais donc toutes les responsabilités et mes tâches étaient variées. (Préparation des cours, organisation des examens pour chaque niveau, promotion de ce programme auprès de la communauté, correction des devoirs etc.)

Une chose est sûre, cette expérience m'a fait gagner en autonomie et en confiance en moi. Mes élèves (quatre femmes) étaient âgées de 28 à 58 ans. Intéressées et déterminées à progresser, c'était un réel plaisir de travailler à leurs côtés et de s'engager à 200% afin de les faire progresser au maximum! Et bien sûr, le tout dans la bonne humeur!

A la fin de mon séjour, j'ai décidé de leur organiser une remise de diplôme, avec la coopération de l'équipe locale de Projects Abroad. Diplôme non-officiel certes, mais un grand pas en avant dans leur quête de confiance en soi et d'estime de soi-même. Un moment riche en émotion mais aussi un grand sentiment de fierté, aussi bien pour elles que pour moi.

Par ailleurs, en parallèle avec ce projet, j'ai également décidé de dédier mon temps libre à apporter mon aide dans une école primaire Méthodiste, Mc Intosh Memorial Primary School, non loin de l'endroit où je vivais. J'assistais une institutrice de CP, débordée par le travail. Sous le brouhaha incessant des élèves, les conditions de travail n'étaient pas évidentes! Cette école manquait sévèrement de moyens, et des tableaux mobiles faisaient office de murs. Vous comprenez ainsi pourquoi les conditions de travail étaient si difficiles. Impossible de se faire entendre, difficile de gérer un groupe d'une quarantaine d'élèves, tous les professeurs de cette école me faisaient part du même ressenti : ils adoraient leur travail mais se retrouvaient exténués par ces conditions de travail si pesantes. Avant de partir, j'ai également fait un don de fournitures scolaires pour les enfants qui, pour me remercier, m'ont fait des dessins en retour. Que demander de plus? Ces enfants ont embelli mon quotidien, me saluant de gros câlins et de bisous à mon arrivée, m'offrant tout leur amour, tout simplement.

Un hommage particulier

Enfin, pour terminer ce témoignage, je souhaiterais partager une anecdote personnelle qui est aussi l'un de mes plus beaux souvenirs en Jamaïque. Le 29 novembre 2012 était l'anniversaire d'une amie proche décédée dans un accident de la route en 2011. Pour cette occasion, j'ai décidé d'organiser une sorte de cérémonie "hommage" pour ses 21 ans. Cette journée était également la dernière que je passais au sein de cette école primaire, une façon d'organiser mes "au-revoir" par la même occasion! Cette journée a donc été marquée par des chants en sa mémoire (Twinkle Twinkle Little Star et la version en français que j'avais enseignée à un petit groupe pour cette occasion). Imaginez des centaines d'enfants lui chanter "Happy Birthday" en choeur, c'était un spectacle émouvant et rempli d'amour, que j'ai bien sûr pris soin de filmer! Ces enfants sont extraordinaires... Ils ont réussi à transformer cette journée triste en une journée remplie d'amour et de tendresse. Cette journée sera gravée à jamais dans ma mémoire et je remercie encore la directrice de m'avoir donné l'opportunité d'organiser cet évènement si spécial à mes yeux. Enfin, pour marquer cette journée-hommage, un arbre a été planté en mémoire de mon amie, Pauline, au sein de cette école et les enfants m'ont promis d'en prendre soin... En retour, je leur ai promis de venir revoir cet arbre avec mon mari et mes enfants dans plusieurs années!

Ces quelques mois passés à leurs côtés ont été une véritable claque d'amour! Et on redemande encore et encore! C'est sûrement la raison pour laquelle je n'ai toujours pas envie de rentrer à la maison, continuant mon périple au Pérou actuellement... Ce témoignage serait sans fin si je devais revenir sur tous mes souvenirs, alors terminons sur cette note très positive. Je serais ravie d'apporter mes conseils et mises en garde (oui il en faut toujours!) aux futurs volontaires jamaïcains, yeah man! :-)

Toutes les photos de mon aventure jamaïcaine sont disponibles sur mon blog: http://www.hommage-atypique.com/apps/blog

Ingrid Verhaeghe

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲