Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Projet Eau et Assainissement pour les Massaï

Mission construction TanzanieLe projet Eau et Assainissement, mené par nos volontaires en mission construction a été achevé plus tôt que prévu. Le projet a commencé le 14 janvier dernier et devait durer 4 semaines. Mais grâce à la participation de 7 volontaires et de la communauté alentour, le village d’Endulen a bénéficié plus tôt que prévu d’eau propre et potable.

Un partenariat sur le long terme

C’est la troisième fois que Projects Abroad établit un partenariat avec la fondation BridgIT Water pour amener l’eau potable dans des endroits isolés en Tanzanie. Le premier projet Eau et Assainissement a eu lieu à l’école primaire St Gabriel dans le Kisongo proche d’Arusha, suivi par l’école Suma Engikaret à 50km d’Arusha. BridgIT a aussi développé des réseaux d’eau avec Projects Abroad en Jamaïque et en Bolivie.

Les aller-retour pour aller chercher l’eau étaient longs. Les femmes et les enfants sont en général responsables de cette tâche, qui peut prendre entre deux et quatre heures par jour. L’école d’Endulen comprend environ 800 élèves, qui ont besoin d’eau pour boire, cuisiner et nettoyer. Le nouveau réseau d’eau va diminuer le temps que passent les élèves à aller chercher de l’eau et réduire les maladies associées à la consommation d’eau insalubre.

Des volontaires motivés

Mission construction TanzanieLes volontaires venaient d’un peu partout dans le monde dont les USA, le Canada, la France, le Danemark et l’Australie. Ils ont passé leurs journées à creuser et déblayer des tranchées, étudier les terres et ils ont participé à l’installation des canalisations pour l’étanchéité des pompes à eau et réservoirs d’eau surélevés.

Cette expérience s’est avérée être très intéressante pour les volontaires comme Debra Mullins (24 ans) qui vient d’Australie et qui étudie actuellement dans le domaine du Génie Civil. « C’est ma 3ième année d’étude en génie civil et je viens de terminer un cours sur la mécanique des fluides, j’ai donc appris des choses sur l’énergie et les principes du Momentum, l’évacuation et les principes de base de l’eau. Je souhaitais appliquer mes connaissances théoriques. »

Une rencontre interculturelle

Pendant leur projet à Endulen, les volontaires vivaient avec deux prêtres tanzaniens dans une mission catholique. Ils ont pu découvrir des sites magnifiques  tels que le parc national du Serengeti et le cratère du Ngorongoro, où ils ont pu voir des animaux sauvages ainsi que des sables mouvants et des sites d’escalades. Mais le point fort pour eux a été l’interaction avec les locaux : les Massaïs.

« Le projet Eau et Assainissement est la plus belle expérience de ma vie ! » s’exclame Delphine volontaire française. « Je n’avais aucune idée de comment apporter l’eau à un village et je n’avais jamais creusé auparavant mais c’était merveilleux de se rendre utile et de voir les sourires sur les visages des Massaïs. Si j’en ai à nouveau l’occasion, je le referai. »

La cérémonie d’inauguration de la pompe a eu lieu le 6 février. De nombreux locaux, dont plusieurs pères de l’archidiocèse d’Arusha, un membre du parlement, un conseiller municipal d’Endulen, le chef du village et les enfants de l’école se sont rassemblés à l’église locale pour prononcer des discours et faire des présentations.

Une reconnaissance partagée

Mission construction TanzanieQuelques volontaires étaient déjà repartis de Tanzanie, mais les 4 volontaires qui restaient, ainsi que Wendy et Mark, de la fondation BridgIT, ont été parés avec les bijoux et les vêtements traditionnels des Massaï, les shuka. Les intervenants ont remercié les volontaires qui ont rendu ce projet possible grâce à leur travail, et qui ont fourni les fonds pour construire le réservoir et payer les ingénieurs et plombiers locaux.

A la fin de la cérémonie, les dirigeants de la communauté ont proclamé, à titre honorifique, les volontaires comme Massaïs, et leur ont donné le droit de résider et de devenir propriétaires de terres du village. Ils ont aussi désigné Wendy Tisdell comme Première Dame d’Endulen, et Mark Tisdell comme « aîné Massaï ».

Le projet va être soutenu par le comité du projet Eau qui inclut des membres de la communauté. Chaque famille va contribuer en payant des frais d’un montant de 1000 TZS qui seront utilisés pour entretenir les machines, réapprovisionner le fuel et effectuer les réparations mineures. Les autorités du site protégé de Ngogongoro ont aussi promis, en collaboration avec le conseil pastoral de Ngorongoro, de continuer à assister Endulen dans ce projet.

 

Retour à la liste des actualités

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne

S'abonner au Flux RSS

Projects Abroad Actualités
Haut de la page ▲