Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Roumanie par Valérie Got

Valérie Got, Care, Romania

Valérie Got, Care, Romania

Valérie Got, Care, Romania

Valérie Got, Care, Romania

Valérie Got, Care, Romania

Ma première mission humanitaire auprès des enfants Roumains est un véritable bonheur. En toute honnêteté, je ne pensais pas être si bien entourée en arrivant en Roumanie!

A l'écoute et soucieuse de faciliter au maximum mes démarches dans ce nouveau pays, l'équipe de Projects Abroad s’est avérée tout de suite très chaleureuse. Du coup, je me suis très facilement adaptée entre autre, grâce à l'accueil sympathique d'Alexis à l'aéroport et de la super journée d'intégration et découverte de Brasov passée en compagnie de Georgiana, ma coordinatrice absolument géniale!

J'ai aussi bénéficié d'un accompagnement individuel jusqu'à l'orphelinat (repérage des différents bus) et d'un planning allégé les premiers jours de ma mission.

Par la suite, j'ai appris qu'Alexandra, jeune femme débordante d'énergie et de gentillesse en charge de la communication de l'association, donnait des cours de Salsa, ce qui m'a permis de me détendre quelques soirs en y participant et de rentrer en contact avec la population Roumaine. Que de bons moments passés !

Chargée de son histoire, Brasov est une ville très agréable, animée et où il fait bon vivre. Un très beau centre-ville en constante rénovation permet de se promener et de se poser facilement dans un pub ou autre. Je n'ai jamais éprouvé la moindre crainte dans les rues même à trois heures du matin.

Ma famille d'accueil est, elle aussi, adorable et Rodica mon hôtesse, charmante. A mon arrivée, elle m'attendait dans la rue pour me saluer. Quelle gentillesse ! Par la suite, ses « petits » plats - énormes - m’ont toujours assurés de son dévouement. Un plaisir d'être hébergée chez elle !

La première fois que j'ai passé la porte de l'orphelinat fût un grand moment d'émotion, ça y est j'y étais ! J'ai imaginé ce moment depuis mes 18 ans et j'en ai 48 ! Comme quoi, tout est possible. L'accueil de la responsable Eva et de l'équipe du jour fût tout de suite plein de gentillesse et d'attention. Les onze enfants ont tous passé la tête et hop là, la présentation effectuée, j'étais adoptée !

Le plus difficile au début est de se mettre au diapason de l'équipe encadrante. Il est essentiel d'avoir un rôle d'observateur pour mieux appréhender les codes, la culture et les habitudes. Il ne s'agit pas de trop en faire et inversement. Je suis là en support de l'équipe existante et ma mission est d'alléger les tâches quotidiennes du personnel en offrant aux enfants un maximum d'activités, d'écoute, de présence et de bonne humeur.

Tous les jours, en tant qu'animatrice, je prépare une activité différente avec des supports papier qui changent de couleur, de matière, d'aspect. On découpe, copie, calque, colorie. Ils adorent aussi danser, chanter donc on alterne joyeusement toutes ces actions en fonction de leur envie et de leur disponibilité.

En effet, en Roumanie, les enfants vont à l'école le matin ou l'après-midi. J'ai ainsi un petit groupe de 5 enfants le matin et de 6 autres l'après-midi. Cette organisation permet de mieux contenter les enfants qui ont entre 3 et 11 ans. Ils sont véritablement adorables et rares sont les moments où ils sont punis. Une véritable solidarité existe entre eux et même si parfois ils se tapent un peu dessus, ils arrivent à s'arrêter avant que ça ne dégénère trop. Je n'ai jamais eu à me mettre en colère car ils sont très obéissants. Autant les premiers jours, ils me testaient spontanément, autant aujourd'hui, ils font tout pour me faire plaisir et éviter de me fâcher.

Quels Amours !

En fait, ma plus grande frustration vient de l'impossibilité de communiquer « vraiment » avec eux car je ne parle pas le Roumain. J'ai toujours eu pour habitude d'expliquer aux enfants le pourquoi de telle ou telle chose mais là c'est complètement impossible. Malgré tout, je sens qu'une véritable complicité s'est installée. La confiance du personnel et des enfants est acquise. C’est donc tout simplement merveilleux de travailler en donnant tout ce qu'on peut aux uns et aux autres.

Grâce à l’aide précieuse de Georgiana et d’Alexandra, j’ai aussi pu organiser quelques surprises qui ont plu aux petits et aux grands et ça c'est top ! Quel plaisir de recevoir un grand sourire d'un enfant heureux qui mange des chips et boit du coca ! Prochaine étape, un macdo pour chacun!

Et oui, pourquoi pas eux? Ça me permet aussi de gâter le personnel car toutes ces dames et le cuisinier font un travail admirable et je suis tellement heureuse d'avoir fait leur rencontre.

J'ai vraiment le sentiment d'être à ma place avec ces enfants. J'emmagasine dans mon cœur, jour après jour, des sensations, des regards, des bisous, des paroles, des sourires...

J’espère juste avoir pu entrouvrir pour chacun d’eux une petite fenêtre sur l’Amour que l'on peut recevoir et donner sur terre a tout moment.

Un grand MERCI à vous tous chers Roumains, chers enfants, chers encadrants et chère organisation sans laquelle je n'aurai pas vécu une si belle aventure!

Valérie Got

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲