Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Philippines par Noémie Schiever

Mon expérience de mission humanitaire aux Philippines (juin-juillet 2015) :

Noémie en compagnie des enfants aux Philippines

Je suis partie en mission humanitaire pour six semaines aux Philippines, à Bogo en juin et juillet 2015. Après deux années d’études à l’université difficiles, il me fallait faire une parenthèse et changer d’environnement. Partir en mission humanitaire loin de la France fut le meilleur choix à faire. Ce fut la plus belle expérience humaine de ma vie. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, des enfants qui m’ont bouleversée. J’ai beaucoup grandi à travers ce projet et ne pourrais pas être plus reconnaissante à toutes les personnes qui m’ont permis de vivre cette si belle expérience.

Partir avec Project Abroad permet de s’assurer d’une organisation et d’une sécurité optimale. À partir du moment où l’inscription est faite, j’ai eu des contacts réguliers avec Project Abroad. Cela m’a permis d’organiser au mieux ma mission. Dès l’arrivée à l’aéroport de Cebu, on est pris en charge par l’équipe locale et tout de suite mis en confiance. On nous emmène à notre famille d’accueil, nous avons un jour d’introduction, pour faire connaissance des lieux où nous allons travailler mais également aux alentours.

Noémie avec les enfants aux Philippines

Mon souhait lors de cette mission humanitaire était de me sentir utile, d’avoir l’impression d’aider quelques enfants. Ma mission au sein d’une classe de Kindergarden à Bogo central school 3, dans la classe de Madame Shiela m’a permis de rencontrer des enfants dont je ne pourrai oublier les sourires, leurs regards, leur joie de venir à l’école, d’apprendre, de participer aux activités. C’est impressionnant de voir la différence entre ces enfants et ceux dans les pays occidentaux. J’ai eu le sentiment que les enfants étaient heureux. Pour le peu que l’on s’intéresse à eux, les enfants donnent beaucoup plus qu’ils ne reçoivent. Chaque matin j’arrivais dans cette école, les enfants m’accueillaient chaleureusement.

Chaque matin, tous les enfants participaient à « la flag cérémonie » avec la prière, l’hymne national et une danse. Ensuite dans la classe on avait une petite session d’exercice physique qui amusait beaucoup les enfants. Il y avait une session du matin et une session de l’après-midi avec environ trente enfants dans chaque session. Les enfants étaient âgés entre quatre et cinq ans. Mon rôle était de les aider à grandir humainement, à apprendre à réfléchir, se questionner. On faisait des exercices pour leurs apprendre à écrire, à tracer, des activités manuelles mais aussi chaque vendredi on faisait une session de sport. Ce que je voulais en arrivant aux philippines c’était de leur transmettre des valeurs telle que l’honnêteté, le travail, le courage. Mais en même temps ces enfants, les parents, les professeurs, m’ont également transmis de belles valeurs. J’ai rencontré des personnes généreuses, simples, avec le sens de l’hospitalité. Avec le peu qu’ils ont, pour eux les valeurs importantes sont l’amitié et la famille.

Noémie en train d’enseigner aux des enfants comment se brosser les dents

J’ai également eu la chance de rencontrer des enfants plus âgés, de partager avec eux ma culture et d’en apprendre sur la leur. Les enfants sont tellement respectueux, souriants. Pour le peu qu’ils ont, même pas une balle pour jouer, ils sont toujours joyeux et cela m’a beaucoup marqué. J’ai eu la chance de passer une journée dans la maison d’un des enfants de la classe, de me rendre compte qu’ils vivaient dans des conditions d’une extrême pauvreté que l’on ne peut se rendre compte si on ne le voit pas de nos propres yeux. Mais malgré cela, sa mère était tellement accueillante. Je me suis beaucoup attachée à ce petit, nommé Ian, et j’espère l’aider dans le futur.

Avec l’aide de Project Abroad, on a pu offrir à chaque enfant une brosse à dent et du dentifrice. J’ai pu leur apprendre à leur brosser les dents, j’espère que dans le futur ils auront une meilleure hygiène buccale. Mon dernier jour à l’école était très émotionnel. J’ai reçu beaucoup de remerciements de la part des enfants et parents, des dessins, photos et on m’a offert une danse et chanson. J’étais très touchée et c’était difficile de devoir partir.

Noémie en compagnie de sa famille d’accueil aux Philippines

Dormir dans une famille d’accueil m’a aussi permis d’apprendre davantage sur la culture aux philippines. J’ai passé de super moments avec la fille de la maison. On est parti à la piscine et la plage ensemble, on a beaucoup échangé sur nos cultures. Je me rappellerai longtemps du riz que je mangeais à chaque repas même au petit déjeuner...

Partir avec Project Abroad, m’a permis aussi chaque week-end de visiter ce magnifique pays qui offre beaucoup à voir et à faire. J’ai eu la chance de nager avec des requins baleines, donner à manger à des singes, visiter les Chocalate Hills, me baigner dans des eaux turquoises avec d’autres volontaires qui venaient des quatre coins du monde.

De retour en France, j’ai pris du recul par rapport à la vie et appris à relativiser. Il faut toujours rester positif, garder un sourire sur son visage malgré les difficultés de la vie. Cette expérience merveilleuse m’invite davantage à vouloir me lancer dans des projets humanitaires, aider ces enfants à Bogo et j’ai l’intention d’y retourner l’année prochaine.

Retrouvez le détail de notre mission humanitaire aux Philippines sur le site.

Noémie Schiever

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲