Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Népal par Françoise Scotté

S'occuper d'enfants au Népal Petite népalaise Peinture Mission humanitaire en Asie Mission en orphelinat en Asie Françoise en mission humanitaire au Népal Art plastique dans un orphelinat au Népal

J’ai passé quatre semaines au Népal, où j’ai travaillé au « Nutritional Rehabilitation Center », qui accueille des enfants souffrant de malnutrition, avec leur mère, pour une période de plusieurs semaines. Nous étions cinq bénévoles de cinq nationalités différentes, et notre mission était de jouer avec les enfants, de les stimuler intellectuellement, soulageant ainsi les mamans pour quelques instants de repos.

Lors de ma première journée, nous sommes allés rendre visite aux enfants ayant quitté le Centre depuis quelques mois, dans des villages isolés à quelques heures de Kathmandu, afin d’assurer leur suivi médical. Nous avons accompagné deux membres du personnel administratif du NRH qui ont pesé et mesuré les enfants et se sont assuré de leur bonne croissance.

Au NRH, je me suis greffée au projet des autres volontaires déjà présentes depuis un mois : repeindre les murs de la salle de jeux et de télévision pour la rendre plus agréable aux enfants et à leurs mères. Projects Abroad nous a fourni un nouveau revêtement de sol, de la peinture, des pinceaux, et même le peintre pour les mélanges de couleurs !

Chacune de nous a exprimé ses « talents » de peintre avec beaucoup d’enthousiasme. Au bout d’une semaine, des éléphants, un oranger, des montagnes, un lac, etc. ont égayé la pièce. Et notre plus grande satisfaction a été le soutien et la réaction des mamans : elles ont beaucoup aimé les peintures.

Notre second projet était de trier les jeux (puzzles, legos, jouets pour bébés), tous mélangés dans un grand bac, afin de les rendre plus attrayants et plus accessibles aux enfants. Nous avons demandé des étagères et des boîtes de rangement, en espérant que les futurs bénévoles continuent notre travail.

En temps qu’enseignante en école maternelle, mon projet personnel était d’animer des ateliers d’activités manuelles avec les enfants. La plupart d’entre eux au NRH ont moins de trois ans, je n’avais donc que trois ou quatre enfants de six à dix ans pour les activités de peinture, découpage, collage. Ils ont adoré peindre avec les différents outils que j’avais apportés. De même que leurs mamans, qui ont pris un réel plaisir à participer avec leurs enfants ! Dès mon arrivée le matin, j’étais très sollicitée par les enfants. J’avais amené des grosses perles en bois pour les plus petits et de la pâte à modeler, deux activités qu’ils découvraient pour la première fois. Ils ont adoré y jouer.

La langue n’a jamais été un obstacle. Quelques enfants ou des mamans parlaient anglais, et puis pour les autres, le langage des signes a fait l’affaire. Nous avons été bien accueillies par les mamans, et le contact a été très chaleureux. J’avais sur moi des photos de mes fils, et cela m’a aidé à engager des conversations sur nos familles respectives et nos différentes façons de vivre. J’ai eu de beaux échanges avec ces femmes isolées de leur famille pour une longue période et souffrant du mal-être de leur enfant.

J’étais hébergée à Patan chez une famille népalaise accueillante. Les week-ends, je devenais touriste, visitant les villes de Pokhara, Baktapur, Kirtipur. J’ai vu les plus beaux temples aux alentours de Kathmandu, j’ai fait du parapente, j’ai fait le vol jusqu’au Mont Everest. Mon séjour a été riche en découvertes et sensations, mais mon plus beau souvenir du Népal restera la joie de ces enfants du bout du monde à jouer avec nous, et la complicité avec leurs mamans. De beaux moments d’échange…

Et puis croiser la route de ces quatre jeunes femmes européennes, Morgane, Simone, Luzie et Jane, à 6 500 km de chez nous, pour partager notre énergie et notre temps dans un projet humanitaire, ça c’est une idée que j’aime…

Françoise Scotté

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲