Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Jamaïque par Angélique Le Brun

Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun Mission humanitaire, Jamaïque par Angélique Le Brun

Je suis partie en Jamaïque avec Projects Abroad pendant 3 mois et je peux affirmer aujourd'hui que ce fut sans aucun doute la période la plus belle et la plus enrichissante qu'il m'ait été donné de vivre.

J'avoue avoir eu de nombreuses appréhensions avant mon départ, je partais loin et longtemps pour la première fois et mon niveau d'anglais laissait fortement à désirer... De plus, partir en Jamaïque était mon rêve et ce, depuis de très nombreuses années, ma crainte d'être déçue était bien présente. Mon séjour là-bas a dépassé tout ce que j'ai pu imaginer!

Je ne voulais en aucun cas partir vers la destination de mes rêves en tant que touriste, rester à l'hôtel, et perdre mon temps à la plage. Projects Abroad s'est présenté comme la solution parfaitement adaptée pour mettre en place mon projet.

J'ai choisi de participer à une mission humanitaire, j'ai travaillé dans un petit orphelinat, avec de très jeunes enfants. Très sensible, j'étais angoissée à l'idée d'être peut-être choquée par certaines situations ou autres, mais les échanges et les marques d'affection des petits, et ce quotidiennement, ont fait pencher la balance du bon côté. Mon rôle en tant que volontaire était de leur inculquer, de manière ludique, les concepts basiques, les chiffres, l'alphabet, les jours de la semaine, les mois de l'année, les fruits & légumes, la géographie... Très curieux, ils veulent tout savoir, tout apprendre. Rappelons que je ne parlais que très peu l'anglais et, pire encore, la plupart des locaux (y compris les enfants) parlent le patois jamaïcain!!

Très difficile au début, l'équipe locale de Projects Abroad m'a beaucoup aidée, ma manager m'a placée dans un premier temps dans la classe avec 2 autres volontaires, parlant couramment anglais, elles ont su être patientes, elles m'ont expliqué la marche à suivre, ce que je devais faire, quand et avec qui, jusqu'à ce que je sois capable de m'en sortir seule. J'ai ensuite travaillé avec une californienne, une australienne, car il était quasiment impossible de canaliser à moi seule la concentration des enfants (certains hyperactifs...), on organisait des ateliers, pleins d'activités, ... Mon Dieu, que de rires, de danses, de chansons!!! Et c'est à ce moment que l'on s'aperçoit que l'on apprend peut-être plus de la part des enfants que nous-mêmes leur apprenons, que de surprises!!! Ils s'attachent beaucoup et très vite, ils ont de l'amour à revendre, et chaque nouveau volontaire est pour eux une nouvelle curiosité, une nouvelle source de savoir, ils se montrent tellement adorables, c'est indescriptible!...

Nous avons été plusieurs volontaires à appréhender fortement le jour du départ, beaucoup, beaucoup plus difficile que l'on aurait cru... Nous avions la visite de notre manager toutes les semaines, pour s'assurer que tout allait bien, que nous nous sentions bien dans notre placement. Nous participions à des meetings, toutes les semaines également, où nous pouvions faire part de nos impressions, de nos difficultés, de nos satisfactions, et nous pouvions également émettre de nouvelles idées pour améliorer toujours plus les conditions de travail et de vie au sein de l'endroit où nous étions placés.

Ne travaillant que le matin, de 8h30 à 13h, toutes mes après-midi et tous mes week-ends étaient libres.

J'ai été placée dans une famille d'accueil, la meilleure je crois!! Une famille, une très grande famille!!! Tous vivant dans des maisons très proches les unes des autres, toujours les uns chez les autres, mon Dieu quelle hospitalité!! Aux petits soins, tout le temps, des sourires, tout le temps, des discussions, une vraie vie de famille dont on a réellement l'impression de faire partie! J'ai partagé ma chambre avec une autre volontaire (venue d'Angleterre), on s'est toujours tellement bien entendues, on avait chacune nos petites histoires, très différentes, on a partagé des moments que je n'oublierai pas. Nous sommes parties ensemble en week-end, de nombreuses fois car les volontaires organisent entre eux des périples, tous les week-ends!! L'île n'étant pas très grande, j'ai pu de cette façon en visiter les 4 coins, Kingston (Bob Marley Museum, Tuff Gong Studios,...), Port Antonio, les Blue Mountains (ascension jusqu'au sommet!), Ochos Rios, Montego Bay, Negril, Treasure Beach, Black River et encore beaucoup d'autres endroits!...

J'ai bien entendu rencontré beaucoup de locaux, dont certains sont devenus des amis. Les Jamaïcains sont très curieux, posent beaucoup de questions, et surtout portent un très grand intérêt à quiconque vient visiter leur île. Très fiers de leur pays, ils vous accompagnent dans les plus beaux endroits, vous aident à vous faire comprendre et font preuve d'une très grande patience pour vous aider à communiquer. Et si vous avancez le fait que vous êtes volontaire, sous-entendu que vous êtes là pour aider leur pays, ils vous adopteront définitivement!

On m'a beaucoup mis en garde sur l'insécurité régnante en Jamaïque, je peux dire aujourd'hui que je ne me suis jamais sentie plus en sécurité que là-bas. Il suffit de faire preuve de bon sens, et tout se passe le mieux du monde. Ce sont les gens les plus gentils et les plus accueillants que j'ai pu rencontrer... Je passerai les détails sur les concerts, les artistes que j'ai également pu rencontrer, ne vivant que pour le Reggae-Dancehall, j'étais au Paradis...

J'ai rencontré beaucoup de gens, les volontaires, mon équipe d'encadrement, les Jamaïcains, j'ai gardé contact avec tout le monde. A ce jour revenue en France, mon cœur est resté là-bas et je ne pense qu'à y retourner, et ce, définitivement. Je pense avoir eu le meilleur des placements, la meilleure des familles d'accueil, la meilleure des managers, mais les autres volontaires, sur place avec moi, disaient la même chose! Projects Abroad je pense a su mettre en place un système parfaitement organisé, offrant les meilleures conditions de vie et de travail. J'ai toujours été encadrée, écoutée, assistée, toujours.... Le meilleur des projets auquel j'ai participé, sincèrement... Jamaica, Land I Love! J'y retourne en septembre!

One Land, One People... One Love.

Angélique Le Brun

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲