Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Cambodge par Jean-Luc Fautous

Jean-Luc Fautous Jean-Luc Fautous Jean-Luc Fautous Jean-Luc Fautous Jean-Luc Fautous Jean-Luc Fautous

Je suis parti 2 mois avec Projects Abroad pour être volontaire à l’école libre « New Hope of Children Association » dans un petit village près de Siemp Reap. J'ai choisi de vous faire part d'une journée type :

Ma journée débutait par un réveil à 6h30 au son d’une radio cambodgienne. Je prenais une douche (froide, ça réveille !) et ensuite, j'allais rejoindre à 7h les autres volontaires pour le petit déjeuner. Là, Samea, la cuisinière de la villa, nous préparait tous les matins des «noodles». Ceux qui le souhaitaient pouvaient prendre un petit déjeuner plus occidental avec café et tartines grillées...

A 7h30 m'attendait Mr Joy, le chauffeur de tuk-tuk, devant la villa pour partir vers NHCA. « New Hope of Children Association » est situé dans un village à une dizaine de kilomètres de Siem Reap. Il nous fallait bien 40 minutes en tuk-tuk pour y arriver le matin s'il y avait un peu de trafic sur Siem Reap.

Ce qui m'a marqué le plus au début, ce sont tous ces enfants qui, sur le chemin de l'école, disent bonjour avec un grand sourire jusqu'aux oreilles et en remuant les mains... C'est la première image qui me vient à l'esprit quand je repense au Cambodge !

La journée commençait à 8h au centre. De 8h à 9h, pendant 1h, il était important d'apprendre les notions élémentaires d'anglais aux enfants. Avec Chenda, l’institutrice maternelle, nous donnions des leçons pour enseigner à des enfants qui avaient entre 6 et 8 ans les mots ou les chiffres en anglais. Le directeur de la structure me disait que les entretiens d'embauche ne se font aujourd'hui sur Siemp Reap qu'exclusivement en anglais. Et les enfants ont compris la nécessité pour eux d'apprendre l'anglais...

A 9h30, c'était la récréation pour une ½ heure... Les enfants aiment jouer : au cerceau, à l'élastique pour les filles et aux billes ou au foot pour les garçons. Ils nous sollicitaient très souvent pour aller, jouer avec eux. J'en profitais aussi pour discuter avec Mr Phros, le directeur de NHCA... Ensuite, les cours reprenaient pour une heure. Il s'agissait bien souvent ici de jeux, de révisions ludiques, ou bien d'une séance vidéo sur la TV du centre. Et ils adorent regarder les DVD Walt Disney (comme Dumbo) ou encore les dessins animés de la Panthère Rose ! Fous rires garantis à NHCA.

Le midi, je mangeais avec les enseignants. On faisait cuire du riz, on faisait un petit saut chez la vendeuse du village pour acheter des oeufs, on passait à table vers 11h30 car après le repas les enseignants repartaient à l'université pour l'après-midi. Arrivaient alors d'autres enseignants pour faire cours l'après midi, qui eux étaient à la fac le matin.

Les cours reprenaient à 14h. L'après midi se déroulait sur le même principe que le matin. Là aussi, les enfants n'étaient pas les mêmes que le matin car eux aussi vont à l'école khmer pour apprendre le khmer. A 16h30, la journée à NHCA se terminait. Tous les enfants repartaient chez eux. Et sur le chemin du retour, ils nous disaient au revoir toujours avec ce grand sourire.

Nous arrivions vers 17h15 à la villa. Là, chaque volontaire avait quelque chose à faire. Certains comme moi aimaient bien se poser et bouquiner, d'autres partaient faire une partie de foot avec les chauffeurs de tuk-tuk, d'autres allaient faire un p'tit tour sur Siem Reap.

A 19h, il était l'heure de passer à table. Le repas du soir se terminait toujours par le traditionnel « How was your day ??? » où chaque volontaire racontait à tour de rôle (in english of course) sa journée au placement : une anecdote, les leçons du jour, les joies, les peines, tout y passait.

Moment unique de communication et de partage... J'aimais beaucoup ce moment !

Vers 21/22h, il était temps de partir se coucher pour attaquer dès le lendemain une autre journée à NHCA.

C'est encore avec beaucoup d'émotion que j'écris ces quelques lignes. KNHOM SROLANH NEAK CAMBODIA !

Jean-Luc Fautous

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲