Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Missions humanitaires - Aide à l'enfance générale, Argentine par Eléonore Dauphin

Argentine, mission humanitaire par Eléonore Dauphin Argentine, mission humanitaire par Eléonore Dauphin Argentine, mission humanitaire par Eléonore Dauphin Argentine, mission humanitaire par Eléonore Dauphin Argentine, mission humanitaire par Eléonore Dauphin

Cela faisait longtemps que j’avais envie de découvrir l’Amérique du Sud. Un continent éloigné de l’Europe, dont on ne connaît souvent que le nom et dont on a seulement quelques images… Le 8 janvier 2011 je me suis envolée pour l’Argentine, pour 6 semaines, afin d’effectuer une mission humanitaire avec Projects Abroad.

Durant 4 semaines, j’ai été placée dans un camp d’été, à Santa Catalina (non loin de Cordoba). Là, près de 80 enfants y passaient leurs vacances, avant leur retour dans leur orphelinat respectif. Certains étaient orphelins, d’autres avaient été retirés de la garde de leurs parents pour des raisons différentes et placés dans les orphelinats (parents alcooliques, familles trop nombreuses et trop pauvres pour les prendre en charge, abus sexuels ou violence). Les plus jeunes avaient 4 ans, et les plus vieux 17 ans. Ils étaient répartis par petits groupes, en fonction de leur âge et de leur orphelinat respectif.

Nous étions une dizaine de volontaires de Projects Abroad, et notre travail consistait à nous occuper d'eux en jouant, discutant, en leur trouvant des activités qui les occupent. Nos journées se déroulaient ainsi : après le petit-déjeuner, nous jouions avec les enfants jusqu’au déjeuner. Puis l’après-midi nous allions près du ruisseau, pour jouer et discuter avec eux. En fin d’après-midi nous avions pris l’habitude de jouer au volley, mais c’était assez difficile, car au bout de quelques instants les enfants ne voulaient plus y jouer, et préféraient passer à autre chose. Le soir, le responsable du camp organisait souvent des petites soirées, où les enfants se mettaient à danser sur de la musique latine.

Puis, durant 2 semaines, j’ai travaillé dans l’orphelinat Eva Perron, à Cordoba. Il y avait 7 enfants, 3 filles et 4 garçons. Je les connaissais bien puisqu’ils avaient participé au camp d’été. Je travaillais tous les matins, de 9h à 13h. Après le petit-déjeuner, nous jouions, faisions des coloriages, regardions des films… Je passais plus de temps avec les trois filles, nous étions toutes les quatre ensemble à discuter, à se coiffer, à jouer à la poupée. Dans mon orphelinat, tous les jouets étaient communs, ce qui provoquait souvent des disputes.

Durant ces 6 semaines, il y a eu beaucoup de sourires et d’affection. Ils manquent de parents et de repères donc ils nous voient nous, les volontaires, comme des parents de substitution. Il faut réussir à concilier sourire, joie, avec rigueur et un peu de fermeté. A chaque fois les départs ont été difficiles. Surtout après l’orphelinat Eva Perron. Les petites filles ne voulaient pas me laisser partir, et j’ai vraiment retenue mes larmes devant elles.

Durant mon séjour à Cordoba, je logeais dans une famille. Les parents m’ont tout de suite mise à l’aise : ils voulaient que leur maison devienne ma maison. Ils m’ont fait découvrir la cuisine typique argentine : un régal ! Comme janvier et février correspondent à l’été dans l’hémisphère sud, j’ai eu le droit à de nombreux « asados » (barbecues). Il y avait dans la famille un garçon de mon âge, avait qui je me suis bien entendue. Il m’a amenée voir un match de football : ici l’ambiance est incroyable !

J’ai également profité de mon séjour pour voyager et découvrir un peu du pays. Ainsi, j’ai découvert le temps d’un week-end Salta, avec des excursions à Humahuaca et Jujuy. Je me suis aussi rendu à Iguazu : les cascades sont tellement impressionnantes ! Ces voyages m’ont permis de découvrir des paysages somptueux, comme je n’en avais encore jamais vu. L’Argentine est un pays avec des paysages très variés : les déserts et la forêt tropicale au nord, les Andes à l’ouest, l’océan Atlantique à l’est, et au sud la Terre de Feu, la Patagonie et l’Antarctique.

Je recommande vivement à tous d’effectuer une mission comme celle que j’ai faite. Cette expérience m’a beaucoup apportée, que se soit au niveau personnel, culturel et humain. Quand je parle de ce que j’ai vécu à mon entourage, et quand je repense à tous les enfants, j’ai la larme à l’œil. Je repense souvent à ces enfants en leur souhaitant le meilleur pour eux.

Eléonore Dauphin

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲