Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Enseignement, Togo par Alain Vancraenenbroeck

Aider dans une école au Togo Mission Enseignement au Togo Paysages du Togo

De retour depuis quelques semaines de mon séjour au Togo, j’écris ces quelques mots pour vous faire part de mon expérience. Arrivé à Lomé, le 2 décembre et reparti le 2 janvier, j’ai passé un mois comme volontaire : les trois premières semaines dans un collège et la semaine entre les fêtes dans un orphelinat.

Ayant le double de l’âge moyen des volontaires et ayant déjà eu la chance de voyager de manière plus confortable, je n’ai pas eu, comme certains jeunes volontaires, la surprise du voyage, de la chaleur, de la foule du grand marché… L’accommodation aux conditions de vie locale ne m’a pas vraiment posé de problème. C’est vrai que dans ma famille d’accueil, Loulou a veillé à mon bien-être matériel (et supprimé tout ce qui ne convenait pas à mon système digestif). Le logement, ce n’est pas la norme occidentale (je le savais) mais c’est bien. Par contre, les sapins, guirlandes de Noël sous le soleil, pour moi, ça ne va toujours pas ensemble !

Au collège, j’ai eu la chance de rencontrer un professeur exceptionnel. Désabusé par le système scolaire de son pays mais fondamentalement très intéressé par son métier et l’éducation des enfants. Les conditions d’enseignement sont difficiles : classes surchargées, matériel inexistant, bancs et tables en nombres limités et pas toujours en bon état, indiscipline de certains enfants (ça c’est le cas en Europe aussi)…

Mon séjour se déroulant en fin de premier semestre, j’ai commencé par la surveillance des compositions, j’ai eu droit à la grève des élèves et aux festivités de fin de semestre. Entre temps, j’ai pu leur donner quelques cours et des exercices dirigés supplémentaires en math, physique et chimie. Leur point faible, auquel je n’étais pas préparé, est leur très grande difficulté à comprendre ce qu’ils lisent ! Certains d’entre eux ont été vraiment intéressés par le peu que j’ai pu leur apporter.

J’ai pu découvrir, en dehors de Projects Abroad, une autre association, « Les Enfants de Tabitha », venant en aide aux enfants démunis ou orphelins vivant dans des familles. J’ai également rencontré d’autres personnes très intéressantes, dont il serait trop long de faire la liste ici. Je citerais uniquement Hélène, autre volontaire passionnante avec qui j’ai partagé une grande partie de mon temps libre.

Le week-end est l’occasion de découvrir le pays. Quelques souvenirs d’escapades, principalement au sud du pays : découverte de Lomé, ses bars sur la plage et son grand marché (allez voir dans les ruelles et places entre les routes où circulent les autos et motos) ; une plage (unique) comme se l’imaginent les européens ; la Maison Wood à Agbodrafo pour frôler l’histoire de l’esclavage togolais ; la veille de Noël, le lac Togo et Togoville où se côtoient les souvenirs de la visite du pape Jean-Paul II et notre visite d’un monastère Vaudou ; Kpalimé (un peu plus au nord), pour le réveillon et pas très loin, une baignade, dans une cascade en pleine forêt pour commencer l’année.

A côté de ces découvertes traditionnelles, j’ai eu l’occasion de participer à des évènements plus inattendus. J’ai découvert avec étonnement et intérêt que la danse « classique » (au Togo) ou « de salon » (en Europe), se pratiquait régulièrement par des amateurs. J’ai eu également l’occasion de participer, comme acteur figurant, à un film promouvant le tourisme togolais pour la présidence de la république.

Pour terminer sur une note un peu plus philosophique, je dirais que les mêmes problèmes sont présents au Togo et en Europe. Bien sûr, l’échelle est différente, au Togo tout est plus prononcé, plus extrême : les bons aspects comme les mauvais. Parti sans idée préconçue, j’ai découvert une Afrique noire authentique et j’y ai vécu des évènements totalement inattendus. Ce mois particulier restera comme une expérience marquante dans ma vie.

Alain Vancraenenbroeck

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲