Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Enseignement, Mexique par Céline Matthey

Céline en mission Enseignement au Mexique Gudalajara, Mexique Ville colorée mexicaine Volontariat au Costa Rica

Je me suis inscrite il y a presque un an pour un projet d'enseignement dans un endroit qui me paraissait être à l'autre bout du monde, dans une ville que même mes amis espagnols n'arrivaient pas à me faire prononcer le nom correctement (Guadalajara). À ce moment là, j'étais en plein échange universitaire en Angleterre, et voulais m'assurer que, le dernier semestre terminé, je n'allais pas tout simplement rentrer dans ma chère mais ennuyeuse Suisse, et que mes aventures à l'étranger allaient continuer.

Même quand tout le monde autour de moi me disait que j'allais me faire agresser, kidnapper, violer ou pire, j'avais un bon pressentiment sur ce voyage. J'ai essayé de garder mon esprit aussi ouvert que possible et, surtout, de partir sans aucune attente précise. Je suis donc partie pour le Mexique, prête à me laisser imprégner par une culture totalement différente. Le moins que je puisse dire est que je n'ai pas été déçue !

Vivre avec une famille mexicaine vous permet d'expérimenter la vie de tous les jours du mexicain lambda et de se sentir vraiment intégré. Ma famille d'accueil est adorable et ils font tous en sorte que je me sente un membre à part entière de la famille : la mère me raconte tous les petits cancans de la famille, sa plus jeune fille m'emmène à la salle de gym du quartier, où ils me regardent tous avec de grands yeux curieux (est-ce parce qu'ils n'ont pas l'habitude de voir des étrangers, ou parce que je deviens incroyablement rouge quand je fais du sport, je ne saurais dire...) et j'ai participé au « baby shower » de l'aînée. Cette fête a été une expérience unique : la famille entière était présente (et ça en fait du monde !) et l'ambiance est devenue très émouvante à la fin lorsque tout le monde – moi et mon spanglish compris – a dû donner un conseil ou souhaiter un vœu à la future maman. C'est un des moments de ma vie que j'espère ne jamais oublier.

Comme le semestre de l'université n'avait pas encore débuté quand je suis arrivée, j'ai commencé ma mission dans une école secondaire proche de ma maison. J'ai passé de bons moments là-bas, à essayer d'enseigner l'anglais à une bande d'enfants qui adoraient me crier « Good morning! How are you? » mais qui devenaient tout rouges et confus lorsque je leur répondais « I'm fine and you? ». Ayant déjà fait un peu d'enseignement en Suisse, j'étais émerveillée de voir à quel point les élèves étaient intéressés et motivés à apprendre. Alors que mes bruyants et arrogants étudiants suisses se fichaient complètement de ce que je racontais en classe, ici les élèves buvaient littéralement mes paroles et n'arrêtaient pas de me poser toutes sortes de questions (dont leur favorite : « tienes novio ? »).

J'ai retrouvé cette même ambiance à l'université : presque tous mes étudiants sont en médecine et, même avec leurs emplois du temps de fou, ils arrivent quand même à prendre le temps de venir à mes cours et montrent un grand intérêt à apprendre le français. La plupart d'entre eux sont des débutants complets qui ont décidé d'apprendre le français simplement par envie. Vu que mon espagnol est loin d'être parfait, je donne mes cours en anglais, et je peux ainsi avoir des discussions vraiment intéressantes et enrichissantes sur les différences de langues et de cultures avec eux. Je suis souvent celle qui en apprend le plus !

Aujourd'hui, ça fait exactement deux mois que j'ai atterri ici à Guadalajara et dégusté mes premières quesadillas. Déjà deux mois ? Le temps passe vite qu'ils disent, surtout quand chacune de vos journées est faite de nouvelles expériences, de nouvelles rencontres, de nouvelles découvertes... Ça a été deux mois incroyables, et je suis tellement reconnaissante d'en avoir encore trois devant moi pour rendre mon expérience ici encore meilleure !

Céline Matthey

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲