Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Enseignement, Cambodge par Christine Megevet

Christine Megevet Christine Megevet Christine Megevet Christine Megevet Christine Megevet

J’avais envie d’évasion, de m’ouvrir au monde, d’aller sur le terrain, aider les enfants. Je suis arrivée à l’aéroport de Phnom Penh, le 1er novembre à 19h20 et ce fut une grande émotion en arrivant. Chamroeun m’attendait avec sa pancarte « Projects Abroad ». Surprise, il m’emmena sur la terrasse d’un café, rejoindre Sébastien, un autre volontaire arrivé dans l’après‐midi. Après quelques mots échangés avec lui, je me suis aperçue qu’il ne m’était pas inconnu. En effet, nous étions à l’école primaire ensemble.

Ensuite, nous sommes rentrés en voiture à l’appartement où j’ai fait la connaissance d’autres volontaires. Le lendemain, nous sommes partis à l’office en Tuk Tuk avec Sophourn qui parlait très bien français. Ce fut le dépaysement total : la circulation se fait dans tous les sens, on double où il y a de la place. C’est assez impressionnant et marrant à voir. Sophourn nous donnera un pack « nouvel arrivant » avec toutes les informations utiles. Nous rentrons manger à midi à l’appartement. La nourriture Cambodgienne est vraiment délicieuse. L’après‐midi, nous repartirons avec Sophroun visiter la Ville de Phnom Penh en Tuk Tuk. Phnom Penh est une très belle ville, toute en couleur, je m’y suis toute de suite sentie bien. Les Cambodgiens sont très accueillants et souriants. Il y a un esprit de solidarité entre eux qui fait plaisir à voir.

Le lendemain, j’ai visité mon lieu de travail, le centre VCAO (enfants vulnérables assistance organisation), situé à côté du dépotoir à Steung Meanchey district, à 25 minutes de l’appartement. Quelle émotion de voir tous ces enfants assis en ligne dans la cour avec leur sac de riz. Le contact avec eux se fait très vite.

Tous les matins, nous partions à 4 dans le Tuk Tuk en direction du centre VCAO. Sur notre route, nous croisions les regards des Cambodgiens sur leur scooter, il y avait un échange de sourire. Arrivés à l’école, les enfants étaient soit dans la cour soit dans la classe, où ils nous attendaient sagement. Mes cours étaient improvisés, j’essayais le plus possible de les faire participer. J’ai commencé à enseigner avec les plus grands puis ensuite, aux plus petits avec Fiona.

Ces enfants sont vraiment géniaux. J’ai pris énormément de plaisir à jouer avec eux à la récréation. Lorsque je jouais au ballon avec les plus petits, les plus grands venaient nous prendre le ballon pour que je les poursuive. Une belle complicité s’est créée entre nous. Je me suis sentie très proche d’eux.

Quand j’arrivais le matin pour enseigner aux plus petits, les plus grands me tiraient vers leur classe pour que je leur fasse cours. Lorsque les petits dormaient l’après-midi, je rejoignais les plus grands dans leur classe et je m’installais avec eux et il m’arrivait aussi de faire le clown.

Ce mois passé au Cambodge reste pour moi inoubliable. Merci à toute l’équipe de Projects Abroad et aux enfants de m’avoir fait vivre cette belle aventure humaine que je souhaite vivement renouveler. J’encourage tous ceux qui le peuvent de vivre une telle expérience qui nous permet de partager, d’apprendre, de recevoir et de s’ouvrir sur les autres et sur le monde.

Christine Megevet

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲