Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Droits de l'Homme & droit - Stage juridique & droits de l'Homme, Afrique du Sud par Lorraine Villageois

Lorraine Villageois Lorraine Villageois Lorraine Villageois Lorraine Villageois Lorraine Villageois

Je suis de retour en France depuis quelques mois déjà et tout ce que j'ai vécu en Afrique du Sud me semble appartenir à quelque lointain passé où j'aurais vécu des aventures formidables. Je me souviens encore très bien une jeune femme sud-africaine me demandant si la France me manquait. C'était plus d'un mois après mon arrivée et je réalisais soudain le temps qui avait passé. Je ne pus alors que lui répondre que ma vie en France et ma vie là-bas semblaient appartenir à deux univers différents qui communiquaient, certes, tout en étant éloignés. Elle me regarda alors d'un air perplexe, n'ayant visiblement pas eu la réponse à laquelle elle s'attendait.

C'est en effet compréhensible car les 6 semaines que j'ai passé à Cape Town m'ont apporté tellement plus que je ne saurais ou ne pourrais le dire. Pourtant la principale raison de mon départ en Afrique du Sud n'était pas la découverte de ce pays mais effectuer un stage dans les droits de l'homme afin de décider si je voulais travailler dans ce domaine. L'Afrique du Sud s'impose alors à moi pour son prix mais également pour son histoire. J'étais également très curieuse de découvrir Cape Town, la ville dont tout le monde parlait à l'occasion de la Coupe du Monde de football. Après avoir vu quelques images de la baie, j'étais conquise et décidais de partir. J'avais donc un projet pour les vacances.

Avant de partir j'avais peu d'appréhension car j'avais voyagé avant et découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures m'a toujours beaucoup plu. Donc après 22 heures de voyage, en plein milieu du mois de juillet 2010, j'arrive à l'aéroport de Cape Town au milieu du vent et de la pluie. N'ayant pas beaucoup dormi dans l'avion, j'essaye malgré tout de regarder autour de moi et de me repérer dans une ville qui me semble immense.

Arrivée dans la famille, je suis accueillie avec la plus grande gentillesse du monde. Je découvre ce qui va être une partie de mon univers pour les 6 prochaines semaines : une grande maison en brique rouge, la famille (le père Noël, la mère Lynn, les enfants qui ont à peu près mon âge, Chezzlyn et Nicole, la Grand-Mère), les autres volontaires, un couple de français et une jeune femme suédoise, et l'aide-soignante pour la Grand-Mère.

Et c'est en grande partie grâce à eux que je me suis sentie aussi bien à Cape Town car ils m'ont tout de suite acceptée et traitée comme l'une des leurs. Participer à la vie de famille m'a permis de vraiment comprendre leur mode de vie et de comprendre mieux ce pays. J'ai appris les traditions culinaires (par exemple le braai, une sorte de barbecue), le langage typiquement cape-townien et l'humour local. J'ai aussi compris que bien des choses que je prenais pour acquises peuvent être une besogne et un souci quotidien : saviez que l'électricité peut se payer au forfait comme le téléphone mobile? Mais j'ai aussi partagé les fêtes en famille, les sorties en boîte ou au cinéma. Des moments d'échanges pendant lesquels j'ai beaucoup appris sur eux mais aussi sur moi-même.

Quant au stage que j'ai effectué dans l'association pour les droits de l'homme il a été au-delà de toutes mes attentes. Mon objectif en effectuant ce stage était de savoir si oui non mon idée de travailler dans les droits de l'homme était réaliste et faisable. Le PAHRO (Projects Abroad Human Rights Office) est un organisme qui aide juridiquement tous ceux qui en ont besoin. Cela passe donc par du conseil juridique dans toute sorte de domaine comme le droit des réfugiés, le droit des minorités et spécialement les femmes, le droit des enfants. On peut donc se retrouver confronté à toute sorte de dossiers. De plus il y a également des actions sociales qui sont mises en places. Avec autant de choix et possibilité ma première semaine a été un peu chaotique, le temps de trouver mes repères. J'ai alors choisi de me concentrer sur les consultations juridiques et également de participer à un atelier dans un foyer pour femmes battues et en détresse. J'avais quelques appréhensions au début mais elles se sont envolées lorsque j'ai compris que j'étais capable de les aider. Mais ce qui m'a le plus apporté, c'est la rencontre avec toutes ses personnes et les échanges que j'ai pu avoir.

Cette expérience m'a donc permis de pouvoir faire mon choix de carrière en toute connaissance de cause.

Un autre aspect formidable de cette expérience a été la découverte de Cape Town, une ville aux paysages magnifiques et à l'histoire mouvementée. La baie et les montagnes donnent à la ville un caractère vraiment original, et grimper Table Mountain puis observer la ville depuis ses hauteurs est absolument à faire. Mais il faut aussi voir les plages et les forêts alentour. Et si la nature ce n'est pas ce que vous préférez, le centre-ville est magnifique et rempli de musées et monuments historiques.

Donc si vous voulez apprendre plus sur vous-même et découvrir un pays fascinant, alors l'Afrique du Sud est faite pour vous.

Lorraine Villageois

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲