Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Droits de l'Homme & droit, Togo par Irène Chéron

Droits de l’homme, Togo par Irène Chéron Droits de l’homme, Togo par Irène Chéron Droits de l’homme, Togo par Irène Chéron Droits de l’homme, Togo par Irène Chéron Droits de l’homme, Togo par Irène Chéron

Quel mot utiliser pour décrire cette magnifique expérience ? Je pense qu’aucun mot ne peut être employé car il ne pourra jamais refléter ce que j’ai pu vraiment pu vivre pendant ce stage au Togo. J’ai décidé de partir avec Projects Abroad car il s’agissait de mon premier voyage en Afrique et je voulais qu’il soit un minimum encadré… Projects Abroad a vraiment tenu ses promesses de ce côté-là. Dès mon arrivé à l’aéroport j’ai pu me rendre compte qu’au moindre problème, Projects Abroad serais là et c’est plutôt rassurant.

Ensuite, Projects s’est chargé de me trouver une famille d’accueil et une place dans la ligue togolaise des droits de l’homme et là encore, mission réussie…

La famille dans laquelle j’ai été placée était composée de 3 sœurs, un petit cousin et la maman. Je ne me souviens pas avoir rencontrée des personnes aussi attachantes et généreuses. Il est vrai que mon stage de droit m’accaparait beaucoup de temps et donc je n’ai pas passé autant de temps avec ma famille que j’aurais voulu mais le peu de temps partagé avec elle était inestimable à mes yeux… Le fait de vivre dans une famille locale est d’une grande richesse en ce qu’elle connait avant tout ce qui est préférable de voir ou non, en ce qu’elle nous fait découvrir la culture culinaire mais surtout en ce qu’à travers elle, on découvre avec amour la beauté de la mentalité des Togolais. Il est impossible de ne pas s’attacher à une famille ayant un si grand cœur malgré les conditions dans lesquels ils peuvent vivre.

Ensuite concernant ma mission de droit, l’expérience a été tout autant inoubliable. J’ai été accueillie avec une grande générosité à la ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH) de Lomé. La ligue était composée au quotidien d’un membre actif, de mon responsable et d’une secrétaire, mais elle était également gérée par un certain nombre d’avocats, une trésorière et des comptables. J’ai choisi ce stage car je suis des études de droit en France et mon projet futur serait d’être avocate en droits de l’Homme en Afrique donc je ne voyais pas d’autre moyen que celui-ci pour me rendre compte de la réalité de ce métier.

Ce stage m’a apporté beaucoup tant au niveau personnel qu’au niveau de mes études. J’ai pu au cours de ce mois assister à des audiences au tribunal, assister à des conférences de presse et participer à des formations. J’ai appris au cours de ce stage à quel point il est important d’étudier car cela apporte des connaissances pour ensuite se battre contre les injustices du monde qui nous entourent.

Mais ce que je retiens le plus c’est le fait que les togolais sont toujours en quête de connaissances, ils ont toujours envie de savoir comment se passe telle ou telle chose en France, ils participent régulièrement à des formations pour se forger davantage de connaissances, ils s’intéressent à tout. Mais moi en tant que française qui n’a aucun problème pour suivre des études, aucun problème pour vivre en terme général je trouvais ça tellement triste et dommage que tous ces intellectuels ne puissent pas faire plus qu’occuper des postes qui ne reflètent pas leurs véritables personnalités et leurs véritables savoirs.

Mon premier voyage en Afrique a donc été une grande réussite grâce à la découverte du Togo et grâce à Projects Abroad. Sans eux je n’aurais jamais pu vivre une telle expérience. Il est vrai qu’au début on hésite toujours quant à la destination, aux concessions financières qu’il faut faire mais croyez-moi, l’expérience en vaut largement le coup. J’ai déjà eu l’occasion de voyager dans d’autres pays seule et je n’ai jamais ressenti un sentiment de tel bonheur et surtout je n’ai jamais eu l’impression d’être autant aimée que là-bas…

Vous pourriez croire que je dresse un bilan idéaliste de mon séjour et que c’est surement exagéré, il est vrai qu’il y a eu des moments difficiles mais contrairement à tous les bons moments, les mauvais ont été oubliés, et c’est pourquoi le moment du départ a été une véritable déchirure et c’est pour cela que je compte y retourner alors n’hésitez pas vous ne regretterez certainement pas vos concessions, parole d’une ancienne volontaire.

Irène Chéron

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲