Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Droits de l'Homme & droit, Togo par Caroline Astaes

Caroline dans sa famille d'accueil Lomé, Togo Mission droits de l'Homme au Togo Rencontre de responsables d'un village togolais Scènes de rue togolaise Volontariat au Togo

Cet été fut ma première fois en Afrique ; continent que j’ai toujours voulu découvrir. Toutefois, je voulais absolument vivre l’expérience d’un point de vu local et éviter de passer mon séjour dans un hôtel. Grâce à Projects Abroad, j’ai pu combiner visite du pays avec travail dans un domaine qui me plaît et rencontre d’une famille plus qu’exceptionnelle.

Samedi 30 juillet, le grand jour est enfin arrivé. Le vol bien que long fut tout de même agréable. Une fois à terre, c’est avec un mélange de peur et d’excitation que je suis descendue de l’avion. Je suis arrivée à Lomé au beau milieu de la nuit et j’ai dû attendre le lendemain avant de rencontrer ma famille. Je fus très bien accueillie et j’ai passé de nombreuses heures à discuter avec chacun des membres. En général, les soirées étaient très animées grâce aux matchs de foot qu’ils diffusaient pour tout le quartier.

Sur place, je travaillais à la ligue togolaise des droits de l’Homme. Je suis en troisième année de droit et ce stage m’a énormément appris. J’ai pu visiter la prison civile, interviewer des prisonniers, visiter un camp de réfugiés, assister à quelques procès et participer à une mission de sensibilisation dans les villages aux alentours de la capitale. Le travail était très diversifié et j’ai vraiment pu comparer le système juridique togolais au système français. Un conseil : il ne faut surtout pas hésiter à prendre les devants, proposer des projets et poser des questions...

Hormis le travail, je me suis facilement intégrée au quotidien de la famille. J’ai appris à vivre avec eux et au fil des semaines j’ai découvert toutes sortes de choses : comment moudre la farine, piler le fufu, éplucher les bananes plantains, quelles étaient les vertus guérissantes de certaines plantes. D’autres éléments typiques de la vie africaine sont le déplacement en taxi moto ou à huit dans un taxi, négocier les prix à longueur de journée, faire ses achats au grand marché, se retourner par ce que des enfants t’appellent Yovo Yovo, remercier les gens car à chaque fois que tu entres dans une pièce, la personne te salue par un « bonne arrivée ».

J’ai également eu la chance de passer beaucoup de temps avec les enfants d’un orphelinat, des heures à jouer avec eux sous le soleil. Leurs visages et leurs sourires me manquent encore. S’il y a bien une chose que je retiens c’est que tous les Togolais sont d’une gentillesse hors pair, toujours prêts à aider, rendre service, donner des conseils ou raconter des petites anecdotes sur leurs traditions. Le séjour fut une expérience inoubliable et extrêmement enrichissante et j’espère retourner au Togo un jour !

Quant à l’équipe de Projects Abroad, elle est très présente et à l’écoute de ses volontaires. Je recommande vivement à toutes les personnes intéressées de partir. Le voyage ne peut être que bénéfique. Pour ceux qui ont peur d’avoir le mal du pays « occidental », Lomé n’est pas un village reculé donc il y a possibilité de sortir dans des bars, en boite, aller à la piscine et manger des spaghettis. Un dernier conseil, pour visiter le pays il faut s’accorder une ou deux semaines en plus, car ce n’est pas possible juste en quelques week-ends, il y a bien trop de choses à voir !

Caroline Astaes

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲