Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Chantiers internationaux - Chantier humanitaire et écovolontariat, Costa Rica par Daphné Robichaud

Daphné Robichaud Daphné Robichaud Daphné Robichaud Daphné Robichaud Daphné Robichaud Daphné Robichaud

Je m'appelle Daphné Robichaud et je viens du Nouveau-Brunswick, Canada. Lors de mon voyage au Costa Rica durant l'été 2010, j'avais 17 ans et je venais tout juste de graduer de l'école secondaire. J'ai connu Projects Abroad à travers ma conseillère en orientation scolaire. Au départ, je cherchais un projet de plusieurs mois mais mes plans ont changé et le programme d'été de deux semaines s'est révélé être la meilleure option pour mon premier projet humanitaire. J'ai choisi ce programme car dès le début je me suis sentie en sécurité avec les organisateurs et j'aimais l'idée d'être avec le même groupe de jeunes pour la durée totale du projet.

Je me suis donc rendue au Costa Rica à la fin juillet, avec 13 autres jeunes venant des quatre coins du monde. J’étais la première bénévole à mettre les pieds à Libéria et Victor Chacon m’a accueillie chaleureusement. J’avais beaucoup de temps libre avant l’arrivée des autres jeunes et j’étais un peu anxieuse d’être si loin de chez moi et de ne connaitre personne. Après avoir parlé un peu avec Victor, il s’est rendu compte que je venais de la même province qu’une autre bénévole qu’il connaissait. Il m’a donc apporté à un café où elle se trouvait et il s’est avéré que nous nous connaissions déjà! Avoir une amie du Nouveau-Brunswick m’a tout de suite rassuré et j’ai pu commencer mon expérience du bon pied. Quatre autres bénévoles sont arrivés en soirée et le lendemain matin, et nous sommes ensuite partis pour l’aventure.

La première semaine, nous étions au Parc National Barra Honda pour aider à la conservation du parc et des espèces présentes. Nous demeurions dans un campement dans la montagne, garçons et filles séparés, et travaillions d'environ 8h30 jusqu'à 15h, dépendamment du travail. Nous avons travaillé sur plusieurs projets. Entre autres, nous avons participé à l’installation de pièges à papillons et de caméras de surveillance afin d’étudier les différents animaux et insectes, nous avons aussi planté des arbres et nettoyé le rivage d’une rivière. De plus, nous avons eu la chance de voir des chutes dans la montagne et de descendre au creux de celle-ci pour explorer ses grottes. Il a énormément plu durant notre séjour et les orages étaient très impressionnants. Parfois les cris des singes nous réveillaient tôt le matin, c’était très spécial.

Après la première semaine, nous avons eu une journée d’activités bien remplie. Ella a commencé avec la tyrolienne dans la montagne puis nous avons descendu une rivière en tube. Par la suite, nous sommes montés à cheval pour nous diriger vers notre destination finale : un spa naturel. Cette journée était idéale pour renforcer les liens entre nous et tout le monde s’est bien amusé.

La deuxième semaine, nous restions dans la ville de Liberia. Les 14 jeunes du groupe étaient divisés dans quatre familles différentes pour la semaine. Le jour, notre travail était de s’occuper et d’amuser les enfants dans une garderie de la ville. Nous passions toutes nos journées à les divertir et à aider les travaillantes en garderie à accomplir différentes tâches et allions diner à la maison tous les jours. Nous avons aussi peint quatre grandes murailles sur les murs de la garderie pour embellir l’environnement. L’amitié que nous avons développée avec les enfants s’est créée rapidement et est devenue très forte.

Une difficulté que j’ai rencontrée durant mon voyage est la langue. Je ne maitrisais pas suffisamment l’espagnol pour pouvoir converser avec les jeunes, ce que j’ai trouvé dommage. Par contre, une expérience comme celle-là démontre vraiment qu’un sourire parle toutes les langues. C’est une belle leçon de vie. J’ai quand même pu m’occuper des enfants et être en contact avec eux sans communiquer verbalement.

Cette expérience m’a beaucoup appris sur le Costa Rica et la culture de ce pays. J’ai vécu en deux semaines plus d’émotions que je ne vis normalement en une année! J’ai aussi beaucoup appris sur moi-même. J’ai absolument eu la piqûre pour le bénévolat et le Costa Rica. J’espère revivre une telle expérience un jour et retourner dans ce pays.

Daphné Robichaud

Retour à la liste des témoignages

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲