Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Ecovolontariat et environnement au Mexique

Résumé
Descriptif mission
  • LIEU(X) DE STAGE OU MISSION : Cuyutlan et Tecoman, Colima
  • HÉBERGEMENT : Maison de volontaires proche de la mer 
  • DUREE MINIMUM : A partir de 2 semaines
  • DATE DE DEBUT : Flexible

Les tortues marines et les crocodiles sont deux classes d’animaux menacées pour lesquels les écovolontaires de Projects Abroad s’engagent particulièrement au Mexique. En parallèle, Projects Abroad mène des études de biodiversité sur une partie du littoral mexicain qui grâce au travail de nos volontaires a été reconnu comme site d'importance internationale. Des personnes sans expérience peuvent aussi bien participer à nos projets d’écovolontariat que des étudiants en écologie (université, BTS, BTA) qui peuvent valider leur mission comme stage conventionné. Rejoignez-nous pour partager le bonheur de relâcher des bébé-tortues ou des jeunes crocodiles dans la nature !

Au Mexique, Projects Abroad envoie ses écovolontaires dans un centre écologique de protection des tortures, El Tortugario Centro Ecológico de Cuyutlan, situé à Cuyutlan sur le littoral de la côte pacifique.

Nous y concentrons nos efforts sur deux classes d’animaux qui souffrent de la persécution directe par l’homme :

Bénévolat avec des tortues marines en Amérique Latine

Mais puisqu'une espèce ne peut survivre sans un écosystème intact qui l’héberge, nous protégeons également le littoral dans son ensemble, surtout à travers des études scientifiques de biodiversité.

Si vous êtes étudiant, sachez que vous pouvez faire valider votre expérience au Mexique comme stage conventionné dans le cadre de vos études :

  • Formation universitaire de biologie
  • BTS Gestion et protection de la nature
  • BTA Gestion de la faune sauvage
  • Etc.

Ecovolontariat au Mexique 10 Éleménts-Clés

Ecovolontariat au Mexique 10 Éleménts-Clés

Ecovolontariat au Mexique pour protéger des tortues marines

Espèce menacée, les tortues marines ne souffrent pas uniquement de la pollution de la mer, mais aussi du braconnage. Lorsque les tortues viennent sur des plages tropicales pour pondre, les œufs sont fréquemment déterrés pour être vendus comme délicatesse sur des marchés locaux, tandis que les adultes sont sauvagement tués pour transformer leurs écailles en bijoux !

Une stratégie de protection efficace est de déplacer des œufs vers des plages protégées et de relâcher les jeunes tortues dans la mer lorsqu’ils éclosent. C’est ainsi que nos écovolontaires patrouillent pas moins de 30 km de plage de sable toutes les nuits (à pied et sur des quads) pour localiser et déplacer les nids.

Protection des tortues marines au Mexique

De cette manière, nous sauvons tous les ans des milliers de tortues de cinq espèces :

  • Tortue olivâtre ou tortue bâtarde
  • Tortue verte ou tortue franche
  • Tortue caouanne
  • L’immense tortue luth (photo)
  • Tortue noire

Les écovolontaires ont de multiples tâches : 

  • Patrouiller les plages durant la nuit pour identifier les nids de tortues et collecter leurs œufs afin de les placer dans des endroits sûrs. Les bénévoles sont répartis en groupes qui patrouillent entre 22 h et 3 h ainsi qu’entre 3 h et 8 h du matin, soit à pied, soit en conduisant des quads pour les plages les plus éloignées.
  • Les bénévoles feront également de la collecte d'informations sur les nids in situ ou braconnés pour des fins de recherche et statistiques.
  • Soigner des tortues adultes qui se sont échouées, sont blessées et ne peuvent plus être réintroduites dans la nature
  • Relever des données sur le nombre et la taille des tortues qui seront utilisées par des chercheurs 
  • S'occuper des nids artificiels, les nettoyer, protéger les bébés tortues qui en sortent 6 semaines après l'enfouissement des oeufs
  • Relâcher les tortues dans la mer (à chaque fois un grand moment d’émotion)

Il y a des tortues toute l'année au Mexique, et il est toujours possible de voir notamment des tortues vertes et des tortues Luth, mais la haute saison est surtout de juin à décembre, avec un pic en septembre généralement.

Bénévolat de protection de la nature au Mexique

Projects Abroad entretient également un partenariat étroit avec le centre La Colorada Crocodile, un centre de reproduction et de réintroduction de crocodiles à proximité de Tecoman. Nous sommes fiers de pouvoir affirmer que c’est grâce à l’engagement de nos écovolontaires que ce centre a évolué d’un simple parc animalier vers un vrai projet de protection de la nature dont l’impact est reconnu au niveau national !

Deux espèces de crocodiles vivent dans ce centre : le crocodile de Morelet et américain.

Les bénévoles de Projects Abroad travaillent en moyenne deux fois par semaine dans ce centre pour :

  • Entretenir les installations du centre
  • Prélever des données biométriques et marquer les crocodiles des lagons voisins
  • Préparer la nourriture et donner à manger aux crocodiles
  • Créer des infrastructures pour accueillir et informer des touristes
  • Réintroduire des crocodiles dans leur milieu naturel sauvage

Les volontaires auront également l'opportunité de donner à manger à des bébés et des adultes iguanes, ainsi qu'entretenir leur enclos. 

Stages écologie au Mexique : études de biodiversité

Le littoral mexicain et en particulier la lagune située à proximité de Tecoman, est un site de repos et de reproduction pour un grand nombre d’oiseaux (y compris des oiseaux migrateurs), de reptiles et des mammifères. Nous travaillons en collaboration avec des biologistes et zoologistes locaux sur l'étude des oiseaux aquatiques et terrestres de la région (estuaire Palo Verde estuary et lagon El Chupadero).

Stages écologie au Mexique

Les études scientifiques que nous menons visent à mieux connaître la faune de la région et à apporter la preuve qu’elle mérite une protection adéquate. Grâce au travail de nos volontaires, le site a d'ores et déjà été reconnu comme zone humide d'importance internationale selon la Convention de Ramsar ! Les données issues des résultats de nos études sont importantes pour orienter les décisions à prendre concernant la gestion et le développement de cette zone.

Parmi les espèces majeures détectées, nous avons recensé un grand nombre d'espèces d'oiseaux tropicales comme le tyran mélancolique, le tyran quiquivi, le martin-pêcheur d'Amérique, le bihoreau violacé, le héron vert, l'Ibis blanc ou la spatule rosée. Des reptiles comme des iguanes verts ou noirs, des crocodiles, des boas et autres serpents d'eau sont aussi régulièrement recensés. Enfin, de nombreuses espèces de petits mammifères et d'oiseaux de proie comme le faucon noir ou le faucon gris font aussi partie de nos études.

Si vous n’avez pas d’expérience dans l’identification d’animaux sauvages, notre équipe locale vous enseignera comment reconnaître les différentes espèces. Mais si vous êtes un ornithologue chevronné, tant mieux – votre contribution au projet sera d'autant plus grande ! Equipés de feuilles de route, de jumelles et d'ouvrages de références permettant de reconnaitre les espèces, les volontaires vont à tour de rôle suivre un itinéraire en pirogue sur les canaux.

Les volontaires en mission écovolontariat peuvent participer à la campagne internationale de préservation des requins, qui se déroule dans 18 pays sur 4 continents. L’éducation à l’environnement est un volet indispensable, c’est pourquoi nous faisons appel aux volontaires en enseignement. L’objectif est de mettre en place des projets de sensibilisation à la préservation des requins auprès d’enfants de tout âge partout dans le monde : modifier l’image négative que véhiculent les requins, et montrer l’importance de leur existence pour l’équilibre du monde marin. Les méthodes peuvent varier selon les publics : activités manuelles, dessins, débats, expositions, etc. Plus d’info sur la campagne (en anglais) : Global Shark Campaign.

Conditions d’hébergement des écovolontaires au Mexique

Le centre écologique de protection des tortues est situé à Cuyutlan dans l’État de Colima, à environ trois heures de route de Guadalajara. Les volontaires sont hébergés dans une maison gérée par Projects Abroad, et située à 1km du centre et à quelques kilomètres d'une station balnéaire (donc proche de la plage). La maison dispose de plusieurs chambres individuelles et doubles, une cuisine commune et une piscine. Chaque pièce est équipée d'une moustiquaire donc il n'est pas nécessaire d'apporter la vôtre. Toutefois, il est recommandé d'apporter votre propre sac de couchage, draps et oreillers.

Tous les bénévoles seront amenés à participer aux tâches quotidiennes nécessaires à l'entretien du camp, ce qui inclut faire la vaisselle, le maintien des infrastructures et le nettoyage des sanitaires.

Tous les volontaires au Mexique ont la possibilité d’ajouter une Semaine Spéciale Ecovolontariat au sein du campement Tecoman à leur mission humanitaire, mission enseignement, stage de médecine, stage journalisme, ou stage soins animaliers.

Rapport mensuel Données et Rapports Plan d'action
Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne

Climat

Source: Wikipedia
Haut de la page ▲