Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Mission d’Enseignement (écoles, alphabétisation, musique et informatique) en Afrique du Sud


Résumé
Descriptif mission

Enseignement en Afrique du Sud

Nos volontaires travaillent au Cap (Cape Town en anglais), auprès d’enfants ou de jeunes adultes, dans des écoles primaires ou centre communautaire. Véritable programme de soutien scolaire pour les enfants, nos missions en Afrique du Sud ne se limitent pas à l'enseignement de la lecture. Vous pouvez aussi enseigner les sciences, l'histoire, la musique, l'art plastique, ou toute autre matière scolaire habituelle. Une formation en informatique est également un projet nécessitant la présence de volontaires. Tout dépend de vos talents et capacités !

En vous engageant sur une mission d’enseignement en Afrique du Sud, vous pourrez participer à :

Les volontaires en enseignement combinent généralement au moins deux de ces trois volets ci-dessus. Un programme d'enseignement de l'informatique est possible par ailleurs. Il peut être combiné avec les options ci-dessus. Pour les plus sportifs, il est également possible d'enseigner le sport. Visitez notre page Encadrement sportif en Afrique du Sud sur ce projet particulier (pas de combinaison possible avec l'enseignement de langue ou d'informatique).

Enseigner auprès des professeurs dans des écoles sud-africaines

Vous pouvez assiter un prof sud-africains dans l'enseignement, dispensé en anglais, de plusieurs matières : sciences, histoire, mathématique, etc. Suivant votre aise et votre expérience, vous pouvez être amené à avoir votre propre classe ou matière à enseigner. Dans les écoles primaires du Cap, les moyens sont basiques : un tableau noir et une craie le plus souvent sont les seules ressources matérielles.

Les écoles peuvent compter un grand nombre d'élèves par classe, pour un seul professeur. Vous pouvez donc vous rendre très utile en Afrique du Sud en soulageant la charge de travail du professeur : soit vous l’assistez dans ses cours, soit vous prenez en charge une classe complète, pour réduire le nombre d’élèves par classe. Votre contribution permettra dans tous les cas de fournir une dimension supplémentaire à l’éducation des enfants du primaire.

Enseignement humanitaire en Afrique du Sud

Pour un volontaire, la durée de l’enseignement est au minimum de quatre heures par jour. Les cours ont souvent lieu dans des conditions modestes – avec juste un tableau noir et une craie – et les salles de classe sont très peu équipées. Mais peu importe ! Vous remarquerez rapidement que votre meilleur allié est votre imagination. Essayez de tirer partie de toutes vos expériences et centres d’intérêts pour rendre les leçons vraiment vivantes !

Les éléments apportés de votre pays d’origine, tels que photos, timbres, ou magazines, peuvent être de précieux supports pour illustrer vos leçons. Notre guide de 64 pages, rempli de techniques pédagogiques et d'astuces, vous donnera également une foule d’idées.

Alphabétisation et soutien scolaire

Le système éducatif sud-africain fait face à une triste réalité : le taux d'alphabétisation peut descendre jusqu'à 47% seulement dans certaines de nos écoles partenaires.  Vous pouvez aider les enfants qui ont le plus de mal en travaillant par petits groupes dans le cadre d'un projet d'alphabétisation. Avec souvent plus de 40 élèves par classe, certains enfants manquent d'attention individuelle, que les volontaires peuvent ainsi leur apporter.

Enseigner la musique en Afrique du Sud

Bien que de nombreuses écoles manquent de ressources, elles ont souvent des profs de musique passionnés et investis. Les volontaires musiciens ou mélomanes peuvent aider ces profs de musique à enrichir l'orchestre de l'école, ou le groupe de chant. La musique est un moyen d'expression privilégié pour les enfants, et participe de leur développement personnel.

Formation auprès d’enfants et de jeunes en informatique

Soutien scolaire en Afrique du Sud

Pour les volontaires férus d'informatique, notre mission d'enseignement informatique se déroule soit dans un centre communautaire, soit en école primaire.

Dans le premier cas, le centre communautaire, vous intervenez dans un bidonville et faites découvrir les outils de bureautique (Word, Excel, PowerPoint) à une vingtaine d'étudiants de 18 ans et plus, avides d'apprendre. Vous assistez aussi dans la rédaction et mise en page de CV, ou l'inscription et la création de compte sur les réseaux sociaux.

Dans les écoles primaires, vous enseignez les bases de l'informatique aux élèves de 6 à 13 ans. Les écoles sont souvent équipées d'ordinateurs, mais il est fréquent que beaucoup soient en panne. Si vous avez des connaissances techniques permettant la réparation ou la maintenance des parcs informatiques des écoles, n'hésitez pas à nous le faire savoir, ce sera très utile sur place. Vous pouvez aussi faire preuve d'imagination et inventer des jeux pour faciliter la découverte de l'informatique et du monde de l'ordinateur auprès des plus jeunes. Le niveau d'anglais étant assez élevé, il est fort possible que vous ayez votre propre classe à gérer en autonomie. Vous pouvez nous l'indiquer si vous souhaitez plutôt assister un professeur.

Sans être professionnel, il est donc demandé aux volontaires d'avoir des connaissances correctes des logiciels et l'habitude d'utiliser l'informatique. Les compétences en informatique et en bureautique sont autant d’atouts qui pourront faciliter la recherche d’emploi et la future embauche de ces jeunes.

L’importance d’enseigner en Afrique du sud

Alphabétisation des enfants en Afrique du Sud

Pays où les changements théâtraux ne sont pas rares, l'Afrique du Sud affiche un optimisme sans limite, reflété dans les écoles avec lesquelles nous travaillons. Ces établissements manquent souvent de ressources et de personnel, avec des classes en sureffectif. Pourtant, les élèves manifestent un véritable enthousiasme et un espoir en l'avenir.

Malheureusement, cette euphorie risque d’être difficile à maintenir, car de plus en plus d’écoles privées apparaissent, attirant les professeurs les plus qualifiés avec des contrats lucratifs. S’engager sur des missions d’enseignement en Afrique du Sud est un excellent moyen pour enrayer ce déséquilibre.

Il existe de nombreuses langues parlées en Afrique du Sud : 41% des habitants du Cap parlent l'afrikaans à la maison, 29% parlent le xhosa, 28% parlent l’anglais, et un petit pourcentage parle l’un des huit autres dialectes officiels. En raison de cette diversité culturelle, l'anglais émerge comme langue de communication dans beaucoup de domaines publics. C’est pourquoi la langue d'enseignement utilisée sera l'anglais!

Tous les volontaires en Afrique du Sud ont la possibilité d’ajouter une Semaine Spéciale Ecovolontariat au sein de la réserve Kwa Tuli à leur projet humanitaire, enseignement, journalisme, droit, business, médecine, encadrement sportif, soins animaliers, culture et communauté ou cours d’anglais. Visitez la page dédiée à la mission Ecovolontariat en Afrique du Sud pour en savoir plus.

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne

Climat

Source: Wikipedia
Haut de la page ▲