Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire MyProjectsAbroad

Étudiants : pourquoi partir à l’étranger pendant son année de césure ?  

L’année de césure pour les étudiants ou parenthèse utile est la traduction du terme anglais gap year qui décrit à la base une interruption temporaire du parcours scolaire ou universitaire, souvent entre le lycée et l'entrée à l'université ou au cours des études supérieures. A la différence de ce que suggère le terme anglais, une telle parenthèse ne doit pas nécessairement durer un an.

Pour les adultes ou jeunes actifs, on parle plus souvent de congé de solidarité ou d'année sabbatique suivant la durée du projet. Vous trouverez plus d’information sur les avantages du volontariat lors de cette coupure sur notre page dédiée à l’année sabbatique.

Comme exposé sur la page de Présentation de Projects Abroad, notre organisation cherche à donner à un maximum de personnes la possibilité d’avoir une expérience dans un pays en voie de développement – pas seulement comme touriste, mais comme membre d’une communauté.

Faire un voyage humanitaire étudiant est de plus en plus fréquent chez les jeunes, et une telle immersion culturelle est autant plus utile qu’elle est longue. Se pose alors la question du moment adéquat où les jeunes peuvent partir pour une période prolongée de plusieurs mois pour réaliser cette expérience. L'année de césure est la réponse, puisqu’elle permet de prendre le temps nécessaire pour s’intégrer dans le pays d’action sans être sous la pression de la prochaine rentrée. Une parenthèse idéales pour effectuer une mission de volontariat ou bien un stage à l'étranger

Une année de césure utile et avec des objectifs

Très fréquente au Royaume-Uni et en Scandinavie, l'année de césure est beaucoup moins répandue dans les pays francophones. Nous pensons que c'est dommage, car il ne s’agit nullement d'une simple pause pendant laquelle l'intéressé(e) ne fait rien. Beaucoup de « parenthésards » - des personnes effectuant une Parenthèse Utile - le font avec des objectifs précis qui rendent cette période extrêmement … utile.

Pour ne citer que quelques exemples de ces objectifs tels que nous rencontrons régulièrement chez nos volontaires :

Un étudiant en année de césure à l'étranger en mission de volontariat

  • Elargir son horizon en voyant d'autres pays, d'autres cultures.
  • Forger son propre caractère en s'exposant à des situations difficiles, par exemple en effectuant des missions de volontariat.
  • Dédier son temps à une cause humanitaire ou écologique.
  • Tester une profession avant d'entamer une longue formation.
  • Etoffer son CV pour améliorer ses chances d’acceptation à l’université ou ses chances d’emploi.
  • Améliorer ses compétences linguistiques à l'étranger.
  • Expérimenter différentes orientations en peu de temps.
  • Prendre de la distance par rapport à sa vie quotidienne .
  • Gagner une meilleure connaissance des rapports Nord/Sud.

Heureusement, il devient de plus en plus commun au sein des écoles de commerce international ou écoles d'ingénieurs de promouvoir les années de césure scolaire, afin que chaque étudiant puisse se faire sa propre expérience à l'étranger tout en acquérant de nouvelles compétences. 

Les bénéfices d’une année de césure passée à l’étranger

Une étude commandée par le Ministère d’Education du Royaume-Uni confirme l’impact positif d’une année de césure pour les étudiants et leurs perspectives professionnelles. Se sont en effet entre 250 000 et 300 000 jeunes britanniques de 16 à 25 ans qui effectuent chaque année une césure.

Les bénéfices d’une année de césure :

  • Meilleurs résultats universitaires, grâce à
    • Une autodiscipline accrue,
    • Une plus grande motivation pour atteindre des objectifs universitaires,
    • L’expérience de vie gagnée pendant la Parenthèse Utile.
  • Formation et affirmation de projets professionnels
  • Chances d’embauche améliorées
    • Effets positifs d’une année de césure reconnus par des universités et des employeurs de jeunes diplômés
  • Amélioration du « savoir-être » (compétences interpersonnelles et comportementales)
    • Indépendance
    • Confiance en soi
    • Autodiscipline
    • Capacité à prendre des décisions
    • Travail en équipe
    • Communication interpersonnelle
    • Gestion d’argent
    • Capacité à diriger

Références historiques de la "Parenthèse Utile"

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois dans l’histoire qu’il devient populaire, même nécessaire, de partir à un jeune âge pour acquérir des compétences loin de chez soi. A titre d’exemple, on peut citer :

  • le « Grand Tour », un long voyage effectué par les jeunes gens des plus hautes classes de la société britannique en Europe continentale à partir XVIIIe siècle.
  • le « Tour de France du compagnonnage » qui demande à un jeune artisan désirant d’acquérir le statut de compagnon, de voyager pendant sa phase d’initiation. « Le voyage constitue, au-delà de la rencontre des techniques et des hommes, ce parcours de la vie au cours duquel l’homme se construit grâce aux épreuves à surmonter, aux étapes à franchir. »
Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne
Haut de la page ▲