Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.

You are from: United States, Go to our American website.

aide humanitaire
Appelez-nous au :
+33 (0)476­ 57 18 19
info@projects-abroad.fr
aide humanitaire

Une ancienne volontaire parraine une petite fille en Inde

Victoria et Renuka

Victoria est partie faire une mission humanitaire en Inde. Elle a travaillé dans un orphelinat où elle a rencontré la petite Renuka, qu'elle a décidé de parrainer à la fin de son séjour. Elle nous livre ici ses motivations et les raisons qui l'ont poussée à prendre cette décision.

Lorsque je suis partie pour l'Inde en projet humanitaire je savais que j'allais beaucoup m'attacher aux enfants de l'orphelinat ou j'allais travailler. Donner un peu d'amour à des enfants abandonnés qui en sont privés était la cause de mon voyage. Et quelle ne fut pas ma surprise en apprenant que des 23 enfants de l'orphelinat, presque tous avaient déjà une famille d'accueil. Tous… sauf Renu. D'un père alcoolique et violent, Renu est une petite fille qui ne pourra jamais être adoptée car les parents qui lui restent refusent de signer les papiers d'adoption.

Lorsque je suis arrivée début octobre 2010 à l'orphelinat, j'ai très rapidement remarquée Renuka, une petite indienne de 2 ou 3 ans. C'était une enfant au regard très triste qui attendait dans un coin que la journée se termine. Elle s'asseyait parfois sur nos genoux mais sans émotion ni plaisir, comme si la vie était déjà trop dure pour aimer la vivre. Je me suis rendue compte de la tristesse de son cas lorsqu'une infirmière m'a dit très sérieusement "Non, ne prenez pas trop Renu sur vos genoux parce qu'elle ne vous quittera plus et c'est mauvais pour elle, elle perdra son indépendance". Son regard était dur et elle savait parfaitement comment arriver à ses fins en manipulant, volant avec hardiesse… Cette enfant avait trouvé le moyen de grandir sans souffrir en s'éloignant du monde. A partir de ce jour, je me suis jurée d'aider cette enfant car moi aussi j'ai grandi comme ça et je sais combien cela fait mal.

Il n'a pas fallu longtemps pour que Renu comprenne que je m'intéressais à elle et elle débuta notre relation en me testant. Je ne pense pas me tromper en disant que je suis la première qui m'occupa d'elle comme je le faisais et elle en fut très surprise. Elle tenta de m'utiliser comme n'importe quel volontaire mais très vite elle comprit que cela ne marchait pas. C'était moi l'adulte et elle l'enfant. Lui mettre des limites fut très difficile dans un premier temps car elle n'en connaissait aucune.

Mais dès le début, cette complicité c'est transformée en amour entre nous. Lorsque je me fâchais elle partait râler pour après revenir près de moi et demander pardon en me faisant son plus beau sourire. Sans l'usage de la parole, car je ne connaissais pas la langue locale, je lui ai appris à aller au pot en plastique, à se laver toute seule, s'habiller, partager, ne pas frapper… Mais je lui ai surtout appris à aimer les autres, à s'ouvrir à eux et les respecter. Mon plus beau cadeau fut de voir en partant, 3 mois plus tard, Renu rire et jouer avec une fille plus âgée qu'elle.

Un peu avant de partir je suis allée voir le directeur de l'orphelinat, les larmes aux yeux, et je lui ai dit qu'il m'était impossible de retourner chez moi sans Renu. Alors je lui ai proposé de devenir sa sœur. Une sorte de famille qui payerait pour ses études et sa santé et lui assurerait un avenir loin de son père qui désire surement la reprendre plus tard pour la faire travailler. Renu est devenue une partie de moi et j'irais la voir 1 mois par an. Peut-être qu'un jour, et c'est mon souhait le plus cher, je pourrais apporter à cette enfant une vraie famille. Pour l'instant je savoure chaque nouvelle d'elle et je lui envoie bon nombre de lettres jusqu'en août prochain où je m'envole pour Madurai pour pouvoir reprendre ma petite sœur à nouveau dans mes bras.

Victoria Minjauw

Victoria a rédigé un témoignage complet de sa mission en Inde. Lire son témoignage

Retour à la liste des actualités

Appelez nous :
04­ 76 57 18 19
  • Contactez-nous
    Envoyer Plus d'options
  • Découvrir
    nos brochures
  • S'abonner Plus d'options
  • Chatter en ligne

S'abonner au Flux RSS

Projects Abroad Actualités
Haut de la page ▲